European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Benchmarking working Europe 2017: Le marché du travail mo...

Actualités

12 mars 2017

Benchmarking working Europe 2017: Le marché du travail montre des divisions croissantes entre les pays et les groupes de travailleurs

Benchmarking working Europe 2017 Marchés du travail

Malgré certaines améliorations des indicateurs du marché du travail en Europe, le taux élevé du chômage reste très préoccupant et les nouveaux emplois ont un caractère de plus en plus temporaire. Le deuxième chapitre du rapport Benchmarking working Europe 2017, lancé par l'ETUI et la CES le 13 mars dernier, souligne deux autres questions d’actualité, d’une part, les grandes disparités régionales dans le chômage des jeunes et, d’autre part, les nouveaux défis auxquels l’UE doit faire face pour intégrer les réfugiés sur le marché du travail.

Voici quelques-unes des principales conclusions du chapitre sur l'évolution du marché du travail, la protection sociale et les inégalités:

  • bon nombre des améliorations des indicateurs de l'emploi (par exemple, une proportion plus élevée de la population en âge de travailler avait un emploi en 2016 par rapport au déclenchement de la crise et le chômage diminue) sont dues à des questions démographiques plutôt qu’à une amélioration du marché du travail;
  • entre 2008 et 2016, le nombre réel d'emplois a diminué, avec 180.000 emplois de moins en 2016;
  • les travailleurs âgés de plus de 65 ans sont plus nombreux sur le marché du travail, ce qui reflète soit une vie professionnelle plus durable, soit un manque de revenus provenant des pensions;
  • la situation sur le marché du travail des jeunes et des travailleurs avec un faible niveau d’étude est toujours très compliquée, et le chômage de longue durée reste toujours élevé et en hausse.

Lire l'intégralité du chapitre 2 du Benchmarking working Europe 2017

Toutes les actualités