European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Evolution de la négociation collective mai 2017

Actualités

1 juin 2017

Evolution de la négociation collective mai 2017

CB May 2017

Le bulletin d’information sur la négociation collective présente les développements les plus importants au niveau européen et des Etats membres sur une base mensuelle.

En voici les points saillants au cours du mois de mai:

1. Belgique - Les trois confédérations syndicales ACV/CSC, ABVV/FGTB et ACLVB/CGSLB ont formulé une proposition conjointe en vue de permettre la retraite anticipée aux travailleurs engagés dans des métiers pénibles. Jusqu'à présent, les employeurs ne sont pas disposés à discuter de la proposition, bien que les partenaires sociaux aient obtenu un accord sur une définition commune.

2. Allemagne - L'un des conflits longs et en cours depuis des mois chez Amazon a conduit à un procès ; les juges du tribunal de Kassel ont limité les possibilités de l'entreprise de travailler le dimanche. Le syndicat Ver.di a fait campagne avec succès en collaboration avec des organisations ecclésiastiques dans le cadre de la «Free Sunday Alliance».

3. Espagne - Un large front syndical, constitué de l'UGT, les CC.OO. et l'USO, a publié une déclaration conjointe indiquant que les bagagistes et d’autres membres du personnel de l'aéroport de Malaga sont prêts à organiser une série de grèves si le gestionnaire de l'aéroport Aena n’entame pas des discussions sur les plans de réduction du personnel et l’absence d’augmentations salariales.

4. Turquie - Le gouvernement a interdit le syndicat Kristal-İş d’organiser des actions de grève contre le groupe international, fabricant de verre, Şişecam. La grève sur les salaires couvrirait 5 700 travailleurs dans neuf usines. La grève a été interdite au motif qu'elle est « préjudiciable à la sécurité nationale ».

5. Royaume-Uni - Le syndicat GMB, qui organise les travailleurs des centres de distribution des supermarchés, a remporté une énorme victoire contre Lidl, le supermarché low cost, qui avait essayé de faire annuler un accord autorisant la représentation des travailleurs. Le 4 mai 2017, la Cour d'appel a rejeté les tentatives de la société et a enjoint la direction à autoriser la représentation syndicale de ses travailleurs.

Pour en savoir plus :

Toutes les actualités