European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Les syndicats tchèques réclament une augmentation salariale

Actualités

3 juillet 2017

Les syndicats tchèques réclament une augmentation salariale

Ces dernières années, les syndicats ont souligné à maintes reprises la nécessité d'augmenter les salaires dans les pays d'Europe centrale et orientale. L'une des initiatives les plus emblématiques à cet égard a été la campagne «La fin de la main-d'œuvre bon marché en République tchèque», lancée en septembre 2015 par la confédération syndicale tchèque ČMKOS.

La campagne a cherché à rompre avec le stéréotype de la République tchèque comme réservoir de travailleurs dociles et peu rémunérés, et a encouragé les membres des syndicats à exiger des augmentations salariales importantes à l’occasion des prochaines négociations collectives.

À l'instar des syndicats autrichiens et allemands, ČMKOS a multiplié les réunions de négociateurs syndicaux en préambule aux négociations salariales officielles. Ces réunions ont permis de coordonner les revendications syndicales en l'absence de structures de négociation sectorielles. Elles ont fourni aux négociateurs des arguments fondés sur des faits qui se sont avérés bien utiles lors du processus de négociation. Ces réunions ont également renforcé leur identification au mouvement syndical tout en les rendant plus autonomes.

Un autre aspect novateur de la campagne «La fin de l'emploi bon marché en République tchèque» a été la présence accrue de ČMKOS dans les médias. L’organisation syndicale y a délivré un message clair - le besoin de hausses salariales - et s’est évertuée à défendre les actions des syndicats auprès du grand public. Les médias sociaux tels que Facebook et Twitter ont également été utilisés par la confédération pour s'adresser à un public plus large, avec une attention particulière pour les jeunes travailleurs.

En savoir plus :

Martišková M. and Sedláková M., ‘Reinventing the role of the Czech trade unions: halfway through the journey’, in M. Bernaciak and M. Kahancová, Innovative union practices in Central-Eastern Europe, ETUI, 2017.

Toutes les actualités