European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Transfer aborde les conséquences de la digitalisation pou...

Actualités

5 septembre 2017

Transfer aborde les conséquences de la digitalisation pour le marché du travail

transfer cover

La nouvelle édition de Transfer explore les développements de l'économie digitale et ses implications probables pour les travailleurs européens. Cette nouvelle problématique constitue la deuxième partie d'une analyse approfondie en deux volets des conséquences de la digitalisation sur les marchés du travail en Europe.

Ce deuxième numéro inclut des articles sur les problèmes macroéconomiques tels que l’impact régional sur la demande de main-d’œuvre, la stabilité de la demande et de la consommation, la dimension de genre de la digitalisation, et la manière dont les syndicats et les partenaires sociaux ont agi face à l’introduction de la technologie sur le lieu de travail. Il analyse également comment le défi d’organiser et de représenter les travailleurs dans ce qu’on appelle « l’économie des petits boulots » a été relevé. Le premier numéro était principalement axé sur l’économie de plate-forme et sur les défis qu’elle représente pour les travailleurs.

Cliquez sur le lien pour lire l’article d’Anna Ilsøe intitulé : “The digitalisation of service work – social partner responses in Denmark, Sweden and Germany” qui est disponible gratuitement jusqu’au 23 septembre 2017.  Il examine des initiatives de partenaires sociaux dans un cadre unilatéral, bipartite et tripartite et analyse comment les partenaires sociaux, particulièrement ceux des services du secteur privé, définissent la digitalisation. Il explore également comment ils ont abordé ses conséquences et comment ils vont surmonter les défis posés par la digitalisation.

En s'appuyant sur des entretiens avec les syndicats et les organisations d'employeurs au Danemark, en Suède et en Allemagne, l'auteur montre que les partenaires sociaux convergent dans leur compréhension de la digitalisation et de ses tendances importantes, mais qu’ils divergent quant à la manière dont ces défis doivent être relevés. L'article montre que la réponse des partenaires sociaux à la digitalisation diffère principalement dans un cadre bipartite ou tripartite, ce qui pourrait refléter le déclin de l’affiliation syndicale dans les services du secteur privé des trois pays examinés.

Toutes les actualités

Publications associées