European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Une coalition transnationale appelle à des conditions de...

Actualités

15 décembre 2016

Une coalition transnationale appelle à des conditions de travail équitables sur les plates-formes numériques

digital platforms

Le 14 septembre, un réseau de syndicats et d'organisations de travailleurs européens et nord-américains a appelé à une coopération transnationale pour assurer des conditions de travail équitables sur les plates-formes de travail numériques (comme Clickworker, Amazon Mechanical Turk, Jovoto et Uber).

« La digitalisation ne doit pas contribuer à l'inégalité croissante des revenus et à la polarisation politique », ont déclaré les organisations participantes, dont la Chambre autrichienne du travail (Arbeiterkammer), la Confédération des syndicats autrichiens (ÖGB), le syndicat danois des employés de bureau et du commerce (HK) , le syndicat allemand des travailleurs de la métallurgie (IG Metall), la Fraternité internationale des Teamsters, section locale 117 (Seattle, États-Unis), l'Union internationale des employés de service (USA et Canada) et Unionen (Suède).

« Les entreprises, les travailleurs et les organes de réglementation ont un intérêt commun à faire en sorte que les avantages de la digitalisation soient partagés de façon large et équitable, et la participation des travailleurs à la gouvernance du travail est un mécanisme démontré depuis toujours pour y parvenir. Contre le risque de « féodalisme numérique », les opérateurs de plates-formes, les travailleurs, les organisations des travailleurs, les clients, les chercheurs et les organismes de réglementation doivent travailler ensemble pour amener la démocratie dans ces nouveaux lieux de travail numériques.

Des propositions ont été formulées dans un document qui a été publié suite à un atelier sur « Les stratégies syndicales dans l'économie de plateforme », qui s'est tenu à Francfort en avril 2016. Le rapport décrit les droits fondamentaux des travailleurs et leur mise en œuvre dans ces « lieux de travail numériques » tout en cherchant des moyens pour les syndicats de mobiliser les travailleurs et d’établir une « coopération » transnationale sur le plan des relations patronat-syndicats.

La digitalisation de l'économie et son impact sur les marchés du travail et les conditions de travail ont été au centre de l'agenda cette année. En juin, l'ETUI et la CES ont organisé une conférence de haut niveau sur ce thème, l'objectif étant de comprendre et ainsi de « façonner » ce nouveau monde du travail. L'ETUI a produit un rapport de la conférence qui résume les principaux résultats de cette dernière et présente dix recommandations pour les actions futures. Le rapport est disponible en cliquant ici.

Christophe Degryse, responsable de la cellule prospective de l’ETUI, a déclaré: « Les plateformes numériques sont les usines du 21ème siècle. L'un des défis les plus importants pour le monde du travail est d'introduire le principe de l'action collective dans ces plates-formes afin d'améliorer les conditions de travail pour tous ».

Toutes les actualités

Evénements

Publications associées