European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité

Santé et sécurité

23 % des travailleurs européens considèrent que leur sécurité ou leur santé est menacée à cause de leur travail. Ce chiffre montre que les conditions de travail en Europe ne s’améliorent pas. Malgré la diminution des emplois industriels au profit des emplois de services, l’exposition aux risques physiques classiques — bruit, produits dangereux, port de charges lourdes, etc. — persiste.

Parallèlement, de plus en plus de travailleurs se plaignent de l'influence de leur travail sur leur santé psychologique. Le mal-être au travail peut avoir des conséquences dramatiques, comme en témoigne la vague de suicides qui a touché certaines grandes entreprises françaises ces dernières années.

Les nouveaux modes d'organisation du travail, conjugués à son intensification, ne sont sans doute pas étrangers au maintien des risques traditionnels et à l'émergence de nouveaux risques dans les entreprises. Les syndicats considèrent que cette intensification est la principale cause de l'extension du stress au travail et des troubles musculosquelettiques, dont se plaint plus d'un travailleur sur cinq.

Si ces phénomènes touchent tous les pays, tous les secteurs d’activité et toutes les catégories professionnelles, les moins qualifiés et les travailleurs manuels sont ceux qui paient le plus lourd tribut. En France, par exemple, l'espérance de vie en bonne santé d'un ouvrier de 35 ans est inférieure de dix ans à celle d'un cadre. À l'heure où la tendance est à la prolongation des carrières, on ne peut plus faire l'économie d'un débat sur les conditions de travail et leur impact sur la santé des travailleurs. À travers les dossiers suivants, nous apportons notre contribution à la discussion.

Actualités

Une première bataille remportée contre les cancers professionnels

28 février 2017

Le 28 février, la commission Affaires sociales du Parlement européen a voté différents amendements à la proposition de texte de la Commission européenne visant à réviser la directive sur la protection des travailleurs contre les agents cancérogènes et mutagènes.

Valeurs limites au travail : la Commission conseillée par des experts liés à l'industrie

24 février 2017

D'après une enquête parue le 24 février dans Le Monde, un comité d'experts qui conseille la Commission européenne en vue de fixer des valeurs limites d'exposition professionnelle est dominé par des experts liés à l'industrie.

Rendre le monde du travail plus attentif à la santé des femmes

23 février 2017

Le chemin vers l'égalité entre les hommes et les femmes au travail reste pavé de bonnes intentions, mais bien monotone car les choses y évoluent trop lentement. C'est le constat tiré par plusieurs orateurs d'un séminaire organisé les 13 et 14 février par l'ETUI. Cet évènement avait pour objectif de présenter les résultats de travaux récents sur les inégalités de santé liées au genre.

Wanted: new head of unit for the ETUI ‘Health and Safety/Working Conditions’ unit

20 février 2017
we are hiring

The ETUI is recruiting a head of unit to manage and supervise the activities of the ‘Health and Safety/Working Conditions’ unit. The head of unit will facilitate the communication and cooperation within the unit and within the research department as well as with the ETUC.

Le travail posté et le port de charges lourdes peuvent réduire la fertilité des femmes

9 février 2017

Un emploi physiquement exigeant et des horaires de travail en dehors des heures normales de bureau peuvent réduire la capacité d'une femme à concevoir, suggère une recherche publiée en ligne le 7 février sur le site de la revue Occupational & Environmental Medicine. Les auteurs de l'étude ont déclaré que les femmes qui travaillent la nuit et ont des horaires irréguliers ont moins d'ovules capables de se développer en embryons sains que celles qui ont des horaires de travail réguliers.

Publications associées