European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Nanotechnologies

Nanotechnologies

D’aucuns prédisent une révolution technologique plus importante que celle de l'informatique. Les nanotechnologies, cet ensemble de techniques permettant de manipuler la matière à l’échelle de l’atome, constituent un enjeu industriel majeur.

En permettant de créer des matériaux aux propriétés proprement magiques, les nanotechnologies ouvrent une porte vers un monde inexploré, celui de l’infiniment petit, sans doute plus fascinant encore que la découverte spatiale. Et certainement plus inquiétant, car à l’échelle du milliardième de mètre la matière acquiert des propriétés physiques et chimiques dont on ignore très largement les impacts sur l’homme et son environnement.

C’est bien là que se situe le paradoxe des nanotechnologies : alors que la communauté scientifique admet connaître très peu de choses quant aux dangers des nanomatériaux, ceux-ci sont déjà intégrés dans des produits de consommation courante.

L’industrie a manifestement une longueur d’avance sur le législateur. Pour l’heure, aucune législation n’offre un filet de sécurité solide aux consommateurs et aux travailleurs.

En collaboration avec la Confédération européenne des syndicats (CES), l'ETUI mène un programme de recherche sur les nanotechnologies afin de réunir des informations sur l'utilisation des nanomatériaux, en vue d'évaluer leur impact éventuel sur la santé des travailleurs et de prendre part au débat sur la réglementation publique des risques émergents liés à cette innovation technologique majeure. L'ETUI est également partenaire du projet Nanodiode, financé dans le cadre du 7e Programme Cadre de Recherche et Développement de l'Union européenne.

Conscient des enjeux sanitaires, environnementaux et éthiques soulevés par la diffusion des nanotechnologies, l'ETUI est impliqué dans une série d'initiatives afin de faire entendre la voix des travailleurs à un moment où ces technologies de l'infiniment petit se développent en dehors de tout contrôle démocratique. Au sein du projet NanoDiode, qui réunit industriels, scientifiques et consultants, l'ETUI assure la mise sur pied et la coordination d'un réseau d'échange de pratiques entre syndicats, scientifiques et experts en communication. NanoDiode s'appuie sur les fondations établies par Nanocap, un projet antérieur portant sur les implications sociétales des nanotechnologies.

Depuis 2008, l'ETUI a organisé une série de réunions afin d'informer les syndicats et de les impliquer dans les débats d'experts au niveau européen. Un des principaux sujets de ces débats techniques est la définition du terme "nanotechnologies" et l'adoption des normes internationales qui en découle. L'ETUI a accompagné la CES dans ses travaux autour des nanotechnologies qui ont débouché sur deux résolutions sur les nanotechnologies, en 2008 et 2010, et le concept de définition réglementaire d'une substance sous la forme nanométrique.