European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Troubles musculosquelettiques

Troubles musculosquelettiques

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont des affections inflammatoires et/ou dégénératives du système musculosquelettique qui frappent tous les secteurs et toutes les catégories de travailleurs. Selon la plus importante enquête sur la santé au travail menée en Europe, 46 % des travailleurs se plaignent de douleurs au dos, et 43 % ressentent des douleurs musculaires au niveau des épaules, de la nuque et des membres supérieurs.

Les TMS représentent, de très loin, le problème de santé lié au travail le plus répandu en Europe. Les conséquences sociales et économiques de cette "pandémie" éclatent aujourd'hui au grand jour. Des millions de travailleurs ne sont plus capables de remplir certaines tâches ou doivent même abandonner prématurément toute activité professionnelle. Si les TMS sont d'abord liés à des charges mécaniques (poids, fréquences, répétitions, vibrations), ils sont aussi étroitement liés aux modes d'organisation du travail et à la tendance générale à l'augmentation des charges cognitives, sensorielles et psychosociales liées au travail.

Le cadre législatif mis en place au niveau européen pour prévenir ce type de risque au travail est clairement insatisfaisant. Le mouvement syndical européen réclame depuis de longues années l'adoption d'une directive globale sur les TMS qui prenne en compte l'impact de l'organisation du travail et des facteurs psychosociaux.

Un projet de directive a été présenté début 2010 aux partenaires sociaux européens. Début 2013, la Commission européenne a cédé face au lobby des organisations patronales. Elle renonce à proposer une directive et se contenterait d’une recommandation sans portée obligatoire.