European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Belgique : le gouvernement propose une flexibilisation ac...

Actualités

13 avril 2016

Belgique : le gouvernement propose une flexibilisation accrue du temps de travail

Le gouvernement belge peaufine un projet de réorganisation du temps de travail vers une plus grande flexibilité. L'exécutif estime que cette réforme permettra de mieux concilier vie de famille et vie professionnelle, répondant ainsi aux souhaits de nombreux travailleurs. Les syndicats craignent une flexibilité à sens unique, ficelée uniquement pour répondre aux besoins des entreprises.

La presse belge a dévoilé le 8 avril les principaux axes d'un projet de réforme du temps de travail proposé par le ministre belge du Travail Kris Peeters. Ce dernier voudrait permettre un calcul de la durée du temps de travail sur une base annuelle et plus hebdomadaire. Concrètement, le ministre propose de faire passer la durée légale maximale de la semaine de travail de 38 à 45 heures, à condition que sur une base annuelle la moyenne de 38 heures/semaine soit respectée. Donc, il pourrait y avoir des semaines de 45 heures et des journées de travail de 9 heures par exemple, à compenser pendant l'année par des journées plus courtes.

Le gouvernement estime que ce système permettra aux employeurs de mieux gérer le rythme de production de l'entreprise et aux salariés d'assurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Bref, un scénario "gagnant-gagnant" auquel les syndicats ne croient guère. Les trois confédérations syndicales belges redoutent que la flexibilité ne profite qu'aux employeurs, ces derniers imposant à leurs travailleurs de travailler plus pendant les pics de production et au contraire de prester à temps réduit lorsque la demande est moins forte. Les syndicats regrettent par ailleurs le fait que ce projet de réforme ait été concocté par le gouvernement en dehors des mécanismes traditionnels de la concertation sociale.

En savoir plus :

Communiqué de la FGTB : Le travail faisable : pas sans la participation des travailleurs (7 avril 2016)

Communiqué de la CSC : Travailler plus longtemps avec moins de pouvoir d'achat (8 avril 2016)

Sur l'impact des longues journées de travail sur la santé:

Toutes les actualités

Publications associées