European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Evolution de la négociation collective janvier 2018

Actualités

6 février 2018

Evolution de la négociation collective janvier 2018

Le bulletin d’information sur la négociation collective présente les développements les plus importants au niveau européen et des Etats membres.
En voici les points saillants au cours du mois de janvier :

1. Finlande - La confédération syndicale finlandaise SAK et plusieurs autres syndicats se mobilisent pour protester contre un projet de programme d'activation qui sanctionne les demandeurs d'allocations de chômage qui n'effectuent pas 18 heures de travail rémunéré sur une période de trois mois ou qui ne suivent pas de formation professionnelle.

2. Allemagne - L'Institut de recherche économique et sociale (WSI) de la Fondation Hans Böckler a publié un rapport sur le respect du salaire minimum légal. Les auteurs révèlent qu'environ 2,7 millions de travailleurs ont reçu en 2016 moins que le salaire minimum auquel ils avaient droit.

3. Islande - L'Islande est le premier pays au monde à déclarer illégal le fait de payer les femmes moins que les hommes. Un projet de loi qui fait de l'égalité des rémunérations pour un travail de valeur égale un impératif dans le pays est entré en vigueur le 1er janvier 2018.

4. Espagne - Les syndicats et la direction d'Opel de PSA sont parvenus à un accord sur les conditions de travail dans l'ancienne usine Corsa de Figueruelas, qui appartenait à GM. Le constructeur emploie 5 300 personnes. Un accord a été conclu après plus de 12 heures de négociations.

5. Royaume-Uni - En septembre 2017, le Bakers, Food and Allied Workers Union a lancé sa campagne "McStrike" dans deux restaurants McDonald's de Cambridge et Croydon à la suite d'un conflit sur les salaires et les conditions de travail. Les travailleurs ont obtenu une augmentation de salaire après avoir fait grève pour la première fois au Royaume-Uni depuis la création de l'entreprise.

Pour en savoir plus :

Toutes les actualités