European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Evolution de la négociation collective octobre 2016

Actualités

31 octobre 2016

Evolution de la négociation collective octobre 2016

Le bulletin d’information sur la négociation collective présente les développements les plus importants au niveau européen et au niveau des Etats membres sur une base mensuelle.

En voici les points forts au cours du mois d’octobre:

1. Europe : quatre rapports ont analysé l’ampleur et l'impact de l'écart salarial entre les femmes et les hommes :  un document de l’IAB a évalué les facteurs de l’ampleur et de l'impact de l'écart de rémunération entre les genres en Europe ; le Forum économique mondial a quantifié, dans son Rapport mondial sur l'écart entre les genres, l'ampleur des disparités entre les genres et a suivi de près son évolution au fil du temps ; Eurofound a examiné la participation des femmes au marché du travail et les conséquences de l'écart entre les genres et, en dernier lieu, le site internet Expert Market a cartographié les données sur l'écart de rémunération entre les genres de 40 pays européens pour montrer exactement à quel moment dans l'année les femmes commencent à travailler gratuitement.

2. Irlande : les 18 000 affiliés de l'Association des enseignants du secondaire d’Irlande sont appelés à mettre un piquet de grève devant plus de 500 écoles secondaires dans le cadre d’une campagne pour l'égalité de rémunération pour les jeunes enseignants.

3. Pays-Bas : le syndicat néerlandais FNV a engagé une action en justice contre l'organisation mondiale du football FIFA auprès des tribunaux suisses à propos de sa prétendue complicité dans les mauvais traitements infligés aux travailleurs migrants au Qatar avant la Coupe du Monde en 2022. Le syndicat soutient que l’organisation du football aurait dû exiger l'abolition du système de travail kafala appliqué aux migrants avant le tournoi.

4. Slovénie : après plus de trois ans de négociations, une convention collective a été signée pour l'industrie agroalimentaire, entraînant une augmentation de 0,9% du salaire brut de base. Les syndicats ont annoncé de nouvelles négociations pour le printemps 2017, après publication des résultats d'exploitation, afin de s'attaquer à des questions telles que les frais de déplacement et les indemnités de repas.

5. Espagne : un tribunal de Cantabrie a établi que l'accord applicable aux travailleurs, engagés par l'agence Acciona Multiservicios SA et travaillant dans une usine de Nissan à Los Corrales de Buelna, devait être l'accord régional pour l'industrie sidérurgique et non l’accord d’entreprise.

Pour en savoir plus :

Toutes les actualités