European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Actualités > Travailleurs et produits chimiques: 15e séminaire de l'ETUI

Actualités

2 juillet 2019

Travailleurs et produits chimiques: 15e séminaire de l'ETUI

photo news ETUI seminar on chemicals in Lisbon

La quinzième édition du séminaire annuel de l’ETUI sur les produits chimiques et la protection des travailleurs s’est tenue les 27 et 28 juin 2019. Organisée à Lisbonne en collaboration avec la Confédération générale des syndicats portugais (CGTP), cette réunion a rassemblé plus de 40 syndicalistes provenant de 21 pays d’Europe pour coordonner l’action syndicale en matière de risques chimiques.

Les syndicalistes présents ont eu l’occasion de rediscuter de la prévention des risques liés à l'amiante, un risque cancérogène toujours très important en Europe dû à la présence massive de la fibre mortelle dans de nombreux bâtiments privés et publics.

Cette réunion a également permis aux participants de faire le point sur les trois révisions récentes de la Directive Cancérogènes et Mutagènes ainsi que des actions à mener pour une transposition ambitieuse au niveau national des nouvelles valeurs limites d'exposition professionnelles (VLEP) pour les cancérogènes. Le thème de la crise sanitaire due au plastique a aussi été abordé ainsi que celui de l'utilité du bio-monitoring pour la protection des travailleurs. Les discussions animées sur ces thèmes serviront de base à l'élaboration de la position syndicale unitaire dans ces domaines.

Un expert de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a ensuite informé les participants sur la mise en oeuvre des règlements REACH et CLP ainsi que sur les nouvelles tâches confiées à son Agence pour la préparation des futures VLEP pour les travailleurs. En effet, suite à la disparition du Comité scientifique en matière de limites d'exposition professionnelle (CSLEP), c'est désormais l'Agence d'Helsinki qui sera mandatée par la Commission européenne pour la préparation de recommandations sur ces valeurs limites. 

Un expert de l'Institut fédéral allemand pour la santé au travail (Baua) est venu expliquer la proposition législative dans le cadre du règlement REACH qui vise à restreindre l'utilisation des diisocyanates aux travailleurs qui auront suivi une formation spécifique pour les utiliser en toute sûreté. Ces substances allergisantes sont largement utilisées dans différents secteurs industriels et causent chaque année de très nombreuses maladies professionnelles. Cette proposition est sur la table des législateurs européens depuis plusieurs mois et suscite de vives controverses à cause de la duplication possible avec des dispositions déjà existantes dans la législation sur la protection des travailleurs.

Enfin, comme chaque année, une représentante de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail (EU-OSHA) a fait un tour d’horizon des activités et initiatives récentes de son organisation en matière de risques chimiques: lancement d'un projet de recherche pour collecter des données sur l'exposition des travailleurs européens aux cancérogènes et premier bilan de la campagne européenne qui s'achève sur l'utilisation sûre des substances dangereuses.

Photo Credit: Marko Palada

Une sélection de présentations :

Newsletter : Si vous désirez recevoir une fois par mois un résumé de l’actualité concernant la santé et la sécurité au travail, abonnez-vous gratuitement à la newsletter bilingue (français et anglais) HesaMail.

Toutes les actualités