European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Covid Social Impact > Croatia > Croatie : la réforme du système d’enseignement et de form...

Croatia

16 octobre 2018

Croatie : la réforme du système d’enseignement et de formation professionnelle commence par un projet pilote

En Croatie, un programme de réforme du système d’enseignement et de la formation professionnelle, assisté par l’UE, a été lancé avec un projet pilote en septembre 2018. La réforme devrait aboutir à une formation professionnelle et un enseignement plus en adéquation avec le marché du travail. Sur les dernières années, nous avons assisté à des rassemblements de mouvements citoyens demandant une profonde réforme de l’éducation.

Sur la base de son Programme de Réforme Nationale 2018, le gouvernement a lancé une réforme du système d’enseignement et de formation professionnelle dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation et l’adéquation des formations avec le marché du travail à la fois pour les jeunes et pour les adultes. Le projet prévoit la mise en œuvre de plusieurs réformes qui suivent une même ligne stratégique dans les domaines de l’éducation, la science et la technologie. La Commission européenne a plusieurs fois déclaré que le pays affiche des résultats inférieurs à la moyenne de l’UE en matière d’investissement dans l’éducation, d’accueil et d'éducation de la petite enfance, de compétences de base, de taux de diplômés de l’enseignement supérieur et d'adéquation de l’enseignement et de la formation professionnels aux besoins du marché du travail.

Le système de formation des adultes destiné à favoriser l’insertion sur le marché du travail se caractérise par un grand nombre de prestataires inégalement répartis dans le pays et des programmes d’apprentissage qui ne sont pas évalués correctement. La participation aux programmes de formation des adultes proposés dans le cadre des politiques actives du marché du travail est extrêmement faible.

Le gouvernement, poursuivant sa ligne stratégique pour les domaines de l’éducation, de la science et de la technologie a annoncé la mise en œuvre en septembre 2018 de plusieurs réformes prévues. Avant l’été 2018, les dernières consultations du programme expérimental « School for Life » ont eu lieu entre les ministères responsables. Le projet pilote, avec un budget de 150 millions de Kuna (20 millions d’euros), est en partie financé par des contributions du fonds social de l’UE et sera supervisé par un groupe de travail spécial. Le projet pilote commencera avec plus de 8 500 étudiants et 2 000 professeurs, dans 74 écoles primaires et établissements secondaires. Le but du programme est de mieux préparer les étudiants aux défis qu’ils affronteront au cours de leur vie. Les opposants à ce projet critiquent la réforme expérimentale en argumentant que sa mise en place a été trop rapide et que les professeurs ne sont pas prêts. Ces critiques sont ignorées par les porte-paroles du gouvernement.

Le programme de réforme est débattu depuis des décennies. Début 2015, un groupe de travail de 7 experts a été mis en place, à travers un appel d’offres pour conduire la réforme du programme d’enseignement dans le pays. La consultation a inclus des centaines d’experts, de professeurs, parents, groupes religieux, partis politiques, organisations de la société civile, entre autres. Le processus a reçu le soutien de nombreux citoyens qui pensent que l’enseignement est d’une importance vitale pour l’avenir de leurs enfants et du pays. C’est aussi la première fois qu’une réforme de l’enseignement reçoit le soutien à la fois des syndicats et des associations d’employeurs. Sur la période 2016-2018, plusieurs rassemblements ont été organisés par des organisations citoyennes, unies sous l’initiative « La Croatie peut mieux faire », pour faire accélérer la réforme du système d’enseignement. Les employeurs se sont montrés critiques envers la nouvelle approche. Les réformes proposées ne mettront pas fin à l’exode de la main d’œuvre hors du pays. Ils demandent une augmentation du quota pour les travailleurs migrants, afin de parer à ce manque.

Toutes les actualités