European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Evénements > Conférence ETUC/ETUI: Le(s) monde(s) du travail en mutation > Plénière C : composition du marché du travail et évolutio...

Plénière C : composition du marché du travail et évolution démographique : les migrants et les nouvelles technologies peuvent-ils compenser le viei...

Jeudi 28 juin 2018 - 09:00-10:30 salle : Belgium- interprétation : EN/FR

Le vieillissement de la population en Europe est en train de modifier la structure de l'offre de main-d'œuvre et de mettre à l'épreuve les systèmes de sécurité sociale. Certains Etats membres européens, en particulier en Europe de l'Est, ont perdu une grande partie de leur population (hautement qualifiée) après la chute des régimes communistes, et cette tendance s'est accélérée après leur adhésion à l'UE. La migration est devenue un phénomène de plus en plus complexe, avec une population migrante composée de personnes hautement qualifiées, moyennement qualifiées et peu qualifiées – en ce compris les étudiants - provenant d'un nombre toujours croissant de pays et de régions. C’est dans ce contexte que les flux récents de réfugiés vers l'Europe ont été perçus comme un défi majeur en termes démographiques, économiques et culturels. Cette session fera le point sur les problèmes démographiques en Europe et les défis qu'ils posent au marché du travail. Mais elle s'efforcera également de les rattacher à d'autres défis liés au changement climatique, à la digitalisation et à la mondialisation. Quels sont les liens qui existent entre les évolutions démographiques telles que l'urbanisation, les migrations, les pénuries d'eau, etc. et le changement climatique ? Est-il logique de parler des réfugiés du changement climatique ? En quoi les développements démographiques sont-ils influencés par les technologies digitales telles que l'Internet, les médias sociaux, ainsi que par l'ouverture des frontières entre les Etats membres de l'UE et les accords commerciaux mondiaux ?

Présidente : Esther Lynch, secrétaire confédérale, Confédération européenne des syndicats

  • Stijn Broecke, économiste senior en charge de l'initiative “L’avenir du travail” de l'Organisation de coopération et de développement économiques.
  • Olivier De Schutter, professeur à l'Université de Louvain.
  • Claude Rolin, député européen, Groupe du Parti populaire européen (Démocrates-chrétiens) au Parlement européen.
  • Zornitsa Roussinova, sous ministre du travail et de la politique sociale, gouvernement bulgare