European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Evénements > Relancer la démocratie économique en Irlande après la crise

Evénements

23 janvier 2020, Dublin, Irlande, au Communication Workers Union Conference Centre, William Norton House 575 North Circular Road, Dublin 1, D01 TR53.

Relancer la démocratie économique en Irlande après la crise

Conférence organisée par le Pôle européen de compétences en matière de participation des travailleurs de l'Institut syndical européen (ETUI), en coopération avec le National Worker Directors Group (NWDG) d'Irlande.

La crise de 2008 a révélé les excès du capitalisme financier et la mauvaise gestion des entreprises. De nombreux États membres de l'UE ont subi les conséquences économiques et sociales dramatiques de la déréglementation et des politiques d'austérité qui ont ébranlé leur État-providence.

L'Irlande a été durement touchée. En dépit d'un système de "relations professionnelles conflictuelles", fondé sur le volontarisme et une intervention minimale de l'État, l'Irlande maintient le droit légal des travailleurs d'être représentés dans les conseils d'administration ou de surveillance de certaines sociétés publiques. Toutefois, ce modèle a souffert de pressions telles que la privatisation, le déclin du secteur public et l'effet des investissements massifs de capitaux étrangers. Aujourd'hui, pas même la moitié des entreprises couvertes à l'origine par les lois de 1977 et 1988 n'ont d’administrateurs salariés, et dans celles qui en ont, leur capacité d'influencer les décisions est généralement limitée.

Cette évolution n'est pas logique et, semble-t-il, pas en phase avec notre époque. Des recherches approfondies montrent comment placer la voix des travailleurs au cœur des entreprises et de l'économie pourrait être bénéfique pour l'ensemble de la société en cette période d'après-crise. Au niveau de l'UE, les droits de représentation des travailleurs au niveau du conseil d'administration ou de surveillance ont été intégrés dans la nouvelle directive sur les conversions, fusions et scissions transfrontalières (qui fait partie du "paquet droit des sociétés") qui a été adoptée. Dans d'autres pays, comme les États-Unis et la France, les acteurs du monde politique manifestent un intérêt croissant pour la participation des travailleurs aux conseils des entreprises et pour l'extension de ce modèle plus démocratique de gouvernance d'entreprise du secteur public au secteur privé. Avec une volonté politique, l'Irlande pourrait suivre ces tendances.  

Cette réunion abordera ces questions avec les principaux objectifs suivants :

  • Présenter des arguments empiriques et théoriques en faveur de la démocratisation de l'économie et discuter de propositions concrètes visant à renouveler démocratiquement les modèles d'entreprise en Irlande et en Europe. 
  • Comprendre le rôle que peut jouer la représentation des salariés dans la démocratisation de la gestion des entreprises et de l'économie, à la lumière des contextes socio-économiques et politiques actuels.
  • Tirer des enseignements de la comparaison avec les débats politiques et les développements législatifs en cours dans d'autres pays (à savoir le Royaume-Uni, la France et les États-Unis) concernant la voix des travailleurs dans le gouvernement d'entreprise et l'économie, afin d'esquisser les voies à suivre dans le contexte irlandais.

Vous trouverez le programme provisoire ci-dessous. Les inscriptions se font dans la limite des places disponibles. 

Si vous souhaitez assister à cet événement, veuillez vous inscrire avant le lundi 13 janvier 2020 en utilisant le lien suivant : 

Reviving economic democracy in Ireland after the crisis

En vous inscrivant à cet événement, vous acceptez explicitement que des photos peuvent être prises pendant cet événement et partagées dans les médias sociaux à des fins non commerciales par les organisateurs.  

Si vous avez des questions concernant l'organisation de la réunion, veuillez vous adresser à Marie Ciparisse

Télécharger documents

Tous les événements