European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Actualités > Réunion stratégique annuelle sur la santé et la sécurité...

Actualités

10 janvier 2020

Réunion stratégique annuelle sur la santé et la sécurité à Budapest

Photo Credit: Bence Balla-Schottner on Unsplash


L'unité Santé, sécurité et conditions de travail de l'Institut syndical européen (ETUI) a organisé la réunion stratégique annuelle du Comité consultatif pour la santé et la sécurité au travail (ACSH WIG) qui s'est tenue à Budapest, en septembre 2019.

Les participants ont discuté des questions les plus pertinentes et des priorités du programme de travail pour les années à venir. L'ordre du jour de la réunion a principalement porté sur l'élaboration d'une stratégie commune pour la nouvelle décennie et couvre la position des syndicats européens telle que déclinée par la Confédération européenne des syndicats (CES) adoptée lors de son 14e Congrès en mai 2019 ainsi que le nouveau programme de travail de l'ETUI pour les prochaines années.

Le programme de la CES a été présenté par Per Hilmersson, secrétaire général adjoint. Les participants se sont prononcés en faveur de la poursuite de la révision de la directive CMR (cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction) et de la mise en place de nouvelles VLEP (valeurs limites d'exposition professionnelle) pour les substances cancérigènes.

La porte-parole, Nina Hedegaard Nielse, a présenté l'avis du Groupe de travail du ACSH WIG sur la stratégie de l'Union européenne et a souligné la nécessité de nouvelles stratégies nationales améliorées, d'un soutien et de ressources appropriées tant pour les organes d'exécution que pour les représentants des travailleurs et les comités SST.

Charlotte Grevfors Ernoult a représenté la Commission européenne et a réfléchi à l'évolution actuelle en matière de santé et de sécurité. Elle a présenté un cadre pour la prochaine stratégie de l'UE en matière de SST qui devrait entrer en vigueur l'année prochaine. La Commission européenne a traité certaines priorités syndicales, mais d'autres, telles que la nouvelle législation sur les TMS (troubles musculo-squelettiques), restent à examiner.

Laurent Vogel, chercheur senior à l'ETUI, a présenté la campagne sur le cancer lié au travail et la stratégie pour l'avenir en matière de santé et de sécurité au niveau de l'UE et a exhorté les représentants des États membres à intensifier le lobbying auprès des autorités nationales et des membres du Parlement européen (MEP) sur cette question.
La question de la réglementation des risques ergonomiques et des TMS a été présentée sous deux angles - européen et national. La prévention des TMS est un thème de la nouvelle campagne de EU-OSHA sur le lieu de travail dont la CES a l'intention d'être un partenaire officiel. En outre, les TMS restent l'une des principales priorités pour les années à venir.

Photo Credit: Bence Balla-Schottner on Unsplash

Toutes les actualités