European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > About Etui > Actualités > Evolution de la négociation collective janvier 2020

Actualités

6 février 2020

Evolution de la négociation collective janvier 2020

Le bulletin d’information sur la négociation collective présente les développements les plus importants au niveau européen et des Etats membres.
En voici les points saillants durant le mois de janvier 2020 :

  1. Union européenne : la Commission européenne a publié un document de consultation sur "les actions possibles pour relever les défis liés à un salaire minimum équitable". Dans le débat de longue date sur une politique européenne en matière de salaire minimum, cette initiative représente un tournant décisif car c'est la première fois que la Commission envisage de prendre des mesures législatives pour garantir des salaires minimums équitables en Europe. L'initiative de la Commission est fondée sur la conviction que "des salaires adéquats sont essentiels pour garantir des conditions de travail équitables et un niveau de vie décent aux travailleurs européens" et souligne que les salaires minimums, fixés par des conventions collectives ou des dispositions légales, contribuent à protéger les travailleurs à bas salaire et à prévenir la pauvreté des travailleurs.
  2. Espagne : le nouveau gouvernement espagnol a annoncé une augmentation de 5,5 % du salaire minimum à partir du 1er janvier. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un plan visant à porter le salaire minimum net à 60 % du salaire mensuel moyen de 1 944 euros d'ici la fin de la période de quatre ans. Le nouveau gouvernement a également annoncé une augmentation des pensions et des salaires des fonctionnaires.
  3. Finlande : après plusieurs mois de négociations, une nouvelle convention collective pour l'industrie technologique a été acceptée. Les salaires augmenteront de 3,3 %. L'accord est valable pour 25 mois et couvre quelque 100 000 travailleurs du secteur technologique, tels que la métallurgie, les mines, l'automobile, les chantiers navals, etc. Pour parvenir à cet accord, des actions collectives ont été nécessaire.
  4. Turquie : la grève de plus de 2 000 travailleurs en Turquie a porté ses fruits puisque le syndicat Birleşik Metal İş a remporté une grande victoire en obtenant un meilleur accord pour les métallurgistes. Quelque 2 200 travailleurs de trois entreprises et 13 usines de Turquie ont entamé une action de grève le 20 janvier. Une percée a été réalisée à la suite des discussions du 23 janvier entre les représentants syndicaux et la direction. Les entreprises ont finalement augmenté leur offre et sont parvenues à un accord qui augmentera les salaires des travailleurs, les avantages sociaux et le paiement des heures supplémentaires, ainsi que d'autres avantages.
  5. Roumanie : Kaufland, le plus grand réseau de vente au détail de Roumanie et l'un des plus grands employeurs locaux, augmentera de 10,6 % le revenu brut minimum de ses travailleurs, incluant le salaire, les chèques-repas et les primes, à partir du mois de mars. Le niveau du revenu minimum variera en fonction des particularités sociales et économiques de chaque région, ce qui signifie que les travailleurs des régions où les salaires sont supérieurs à la moyenne et où le taux de chômage est faible recevront probablement un salaire minimum plus élevé que ceux des régions plus pauvres.

Pour en savoir plus :

Version intégrale du bulletin de la négociation collective : Issue 1/January 2020

Base de données contenant les archives du bulletin sur la négociation collective, consultable par pays et par date

 

Toutes les actualités