European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Actualités > Le prix Brian Bercusson 2019 est attribué au Dr Pieter Pe...

Actualités

22 mai 2019

Le prix Brian Bercusson 2019 est attribué au Dr Pieter Pecinovsky

Dr. Pieter Pecinovsky

Le 21 mai 2019, lors du 14e Congrès statutaire de la CES à Vienne, le prix Brian Bercusson 2019 a été remis au Dr Pieter Pecinovsky, conseiller juridique pour le cabinet « Van Olmen & Wynant » (à Bruxelles), pour sa thèse intitulée « La gouvernance économique de l’UE et le droit à la négociation collective – recherche juridique sur la relation problématique entre la politique économique européenne et les droits sociaux fondamentaux ».

Ce prix rend hommage au regretté professeur de droit du travail et grand spécialiste du droit européen du travail,  Brian Bercusson. Dans un souci de transmission de son savoir, et pour encourager le développement du droit européen du travail, la CES et l’ETUI, ainsi que le réseau d’experts en droits syndicaux transnationaux de l’ETUI (TTUR), ont institué ce prix spécial. Il fait honneur au grand savoir de Bercusson et à son travail scientifique remarquable et dynamique, d’une grande pertinence pour le mouvement syndical.

La thèse de Pieter Pecinovsky a pour objet d’étude la relation problématique entre la gouvernance économique de l’UE et le droit à la négociation collective, tel que fixé par les traités de l’OIT, du Conseil de l’Europe et de l’UE et dans le Droit (jurisprudentiel). Plus particulièrement, il s’intéresse à la question de savoir si les recommandations spécifiques par pays (RSP) résultant des mécanismes de la gouvernance économique de l’UE demandent aux États membres de restreindre (drastiquement) le droit à la négociation collective. Cette étude émet plusieurs recommandations : premièrement, aux institutions européennes et États membres, dans le but de prévenir le problème des recommandations qui restreignent sévèrement le droit à la négociation collective ; deuxièmement, pour assurer un meilleur suivi ex post (de l’UE et des États membres) de la mise en œuvre des recommandations par les États membres ; troisièmement, sur la manière d’améliorer l’accès des partenaires sociaux à la Cour de justice de l’UE lorsque la gouvernance économique de l’UE les désavantage ; et, enfin, pour encourager l’UE à améliorer la coopération (par exemple à travers le dialogue judiciaire ou la gouvernance en réseau) avec les systèmes juridiques du Conseil de l’Europe et de l’OIT pour éviter les incohérences entre les différents systèmes juridiques dans l’interprétation du droit à la négociation collective.

Si vous souhaitez interviewer le Dr Pieter Pecinovsky, veuillez contacter l’ETUI.

Brève biographie du Dr Pieter Pecinovsky

  • Naissance en 1990 en Belgique
  • 2013 : Master de droit à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique)
  • Depuis 2018: Conseiller (Of Councel) et Knowledge Manager chez « Van Olmen & Wynant » (Cabinet d’avocats, Belgique)
  • Depuis 2013 : travaille à/associé de l’Institut supérieur du droit du travail de la KU Leuven
  • Depuis 2018 : Chargé de cours invité à l’Université Catholique de Louvain (UCL, Belgique)
  • Depuis 2014 : Membre de la section belge du réseau académique sur la Charte sociale européenne et les droits sociaux (RACSE)
  • Depuis 2015 : Rédacteur en chef du “Nieuw Juridisch Weekblad” (Kluwer, Belgique).
  • Depuis 2019 : Membre de l’association belge pour le droit du travail et de la sécurité sociale (BEGASOZ ABETRASS)

 

Crédit Photo : ETUI

Toutes les actualités

Video similaire