European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Actualités > Les négociations sur le Brexit auront un impact important...

Actualités

12 mai 2017

Les négociations sur le Brexit auront un impact important sur les travailleurs les plus vulnérables

Le résultat des prochaines négociations entre les autorités européennes et le Royaume-Uni sur sa sortie de l'Union européenne (UE) pourrait avoir des conséquences importantes sur les droits des travailleurs, non seulement au Royaume-Uni mais dans l'Europe entière, selon un rapport commandé par la confédération syndicale britannique (Trades Union Congress, TUC). Ceux qui occupent les échelons les plus bas du marché du travail risquent d’être les principaux perdants en termes de droits du travail.

À la demande du TUC, des chercheurs de The Work Foundation, un groupe de réflexion britannique menant des recherches sur l'avenir du travail, ont examiné la littérature scientifique consacrée aux liens entre les normes du travail et les investissements directs étrangers (IDE). Le but de l'enquête était de déterminer l'influence des mesures de déréglementation du marché du travail, entreprises ces dernières années dans de nombreux États membres européens, sur les flux d'IDE.

« Une ‘course vers le bas absolu’ touchant toutes les composantes de l’environnement normatif en matière d'emploi est peu probable dans l'UE dans le contexte socio-économique et politique existant", concluent les auteurs. Au lieu d'un scénario de « course vers le bas » (« Race to the bottom »)qui toucherait l'ensemble des travailleurs, ils considèrent qu'un scénario de « course polarisée » est plus probable. En d'autres termes, ils prévoient que certains secteurs économiques et catégories de travailleurs (par exemple ceux dans des relations de travail atypiques et précaires) seront plus affectés par les limitations éventuelles des normes du travail.

Les négociations entre le Royaume-Uni et l'UE devraient remodeler le futur paysage économique et social européen. Si un accord équilibré post-Brexit n'est pas atteint, le gouvernement britannique pourrait chercher à transformer le pays en paradis fiscal déréglementé. Ce scénario pourrait augmenter la pression exercée par les multinationales sur les pays de l'UE pour qu’ils déréglementent leur droit du travail et déboucher sur une détérioration des droits des travailleurs.

Le rapport renforce encore les inquiétudes du mouvement syndical britannique par rapport aux conséquences sociales du Brexit. Les inégalités socio-économiques au sein de la société britannique pourraient encore s'aggraver dans les années à venir. Le TUC craint d’assister à l’explosion des emplois de mauvaise qualité dans un avenir proche.

« Le genre d'emplois qui ont gâché la modeste reprise britannique depuis la crise financière mondiale d’il y a près d'une décennie et ont brisé les perspectives d’une génération perdue de jeunes gens », a commenté Frances O'Grady, la secrétaire générale du TUC.

En savoir plus :

Toutes les actualités