European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Actualités > Les partenaires sociaux et l'approche collaborative const...

Actualités

9 février 2016

Les partenaires sociaux et l'approche collaborative constituent deux éléments-clés de la transition verte de la région de la Ruhr

Lors d'un Forum mensuel organisé le 1er février, Béla Galgóczi, chercheur senior à l’ETUI, a présenté les principales conclusions d'une étude récente sur le processus de restructuration économique et industrielle dans la région de la Ruhr.

« Nous sommes confrontés à un défi à long terme: l'Europe a besoin d’atteindre la neutralité carbone d'ici à 2050, selon la COP21. Cela signifie que l'Europe doit doubler les efforts qu'elle a déployés entre 1990 et 2020 afin de sortir des énergies fossiles en 2050 », a déclaré Béla Galgóczi en présentant une étude récente publiée dans le Journal of Labour Research, intitulée The long and winding road from black to green. Decades of structural change in the Ruhr region (La voie longue et sinueuse du noir au vert. Des décennies de changement structurel dans la région de la Ruhr)

La région de la Ruhr a subi une transformation qui a duré plus de 50 ans. De cette expérience, des enseignements peuvent être tirés. Entre 1960 et 2014, les emplois dans les mines de charbon sont passés de 390.000 à seulement 11.000. En 2014, ce secteur représentait 21% de l'économie régionale, par rapport à 33% en 2000 et 61% en 1960. L'élimination progressive de la production du charbon sera terminée en 2018.

Certains chefs de file de l'économie verte d'aujourd'hui – qui sont experts dans le domaine, par exemple, de la protection des sols, la remise en culture des terres et les énergies renouvelables – se retrouvent parmi ceux de l'industrie de l'extraction du charbon d'hier. «En raison de règles environnementales strictes et une forte demande des technologies propres parmi les entreprises locales, la Ruhr a été en mesure d’acquérir une expertise considérable sur la manière de contrer les dommages environnementaux», a poursuivi Béla Galgóczi. La Ruhr a développé un avantage comparatif sur le plan de l'approvisionnement énergétique et de l'élimination des déchets en fixant des normes plus élevées pour ses industries.

Cette étude montre qu’au niveau de la politique sectorielle, les initiatives imposées d’en haut ne fonctionnent pas nécessairement. En revanche, dès que les principaux acteurs de l'économie, les parties prenantes, les partenaires sociaux et les municipalités ont commencé à travailler ensemble, la situation s’est débloquée et la transformation s’est accélérée.

L'emploi dans l'industrie minière de la région de la Ruhr a subi une réduction radicale sur un demi-siècle (passant de 473 000 emplois en 1957 à 11 448 emplois d'ici la fin de l'année 2013): cet objectif ne peut être atteint que si les partenaires sociaux sont impliqués dans le processus.

Peter Scherrer, secrétaire général adjoint de la CES a déclaré: «Le succès de la transformation de la région de la Ruhr a été possible également parce que les syndicats ont pu compter sur une forte mobilisation de leurs travailleurs, le taux de syndicalisation dans le secteur étant parmi les plus élevés en Allemagne. Être en mesure d'influencer où vont les investissements et comment l'argent public est dépensé constitue la clé de la transition juste qui a eu lieu dans la région de la Ruhr».

En 1993, les parties à la négociation ont signé un accord garantissant une approche socialement responsable du programme de restructuration des effectifs. Les travailleurs ont accepté de renoncer à une augmentation salariale et, afin d'éviter des licenciements secs, un programme de redistribution du travail a été mis en place. Malgré la réussite globale du processus de restructuration et la manière socialement responsable avec laquelle il a été géré, celui-ci a eu un coût social: le taux de chômage de la région de la Ruhr représente encore presque le double de la moyenne allemande.

D'autres régions d'Europe pourraient tirer des leçons de cette expérience et faire en sorte que, chaque fois qu'une telle transformation a lieu, il existe une coopération entre les parties, que l'État joue un rôle actif, et que les partenaires sociaux soient pleinement impliqués dans le processus.

Toutes les actualités

Evénements