European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Actualités > Les syndicats allemands dénoncent l'impact de la digitali...

Actualités

18 novembre 2016

Les syndicats allemands dénoncent l'impact de la digitalisation sur les conditions de travail

Chaque année, la confédération syndicale allemande DGB publie un rapport consacré à l'évolution de la "qualité du travail". Dans sa dernière édition, rendue publique le 10 novembre, le DGB s'inquiète des conséquences de la digitalisation de l'économie sur les conditions de travail.

Le DGB a sondé quelque 9.000 salariés. Ces derniers établissent un lien entre des phénomènes tels que la robotisation, l'informatisation, les nouvelles technologies de l'information et de la communication et une augmentation substantielle de l'intensité et de la charge de travail.

D'après l'enquête syndicale, 82 % des personnes interrogées se disent concernées au quotidien par cette transformation, 60 % d’entre elles l’étant de manière "importante" et "très importante".

Les salariés estiment que ces évolutions nuisent à leur santé, principalement en augmentant la pression et le stress qui en résulte. Près de la moitié des travailleurs sondés considèrent que la digitalisation a renforcé la surveillance sur leur lieu de travail.

Hormis le secteur des restaurants et cafés, dans les autres branches d’activités la majorité des travailleurs se disent concernés par le phénomène.

Les travailleurs allemands considèrent que l'introduction dans leur entreprise ou organisation de ces nouvelles technologies s'est déroulée sans qu'ils aient eu voix au chapitre.

En savoir plus (en allemand) :

Toutes les actualités