European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > L'ETUI > Réseaux > Projets européens

Projets européens

Actuellement, l'ETUI participe aux projets suivants financés par la Commission européenne.

Projets en cours

  • InGRID-2 - Integrating Research Infrastructure for European expertise on Inclusive Growth from data to policy

InGRID is a network of distributed, but integrating European research infrastructures. A research infrastructure is a facility or platform that provides the scientific community with resources and services to conduct top-level research in their respective fields. The ETUI is member of the Advisory Board.

  • EUSocialCIT - The Future of European Social Citizenship

The overarching objective of EUSOCIALCIT is to provide scientific analysis and examine alternative policy scenarios that support the European Union's aim of strengthening EU social citizenship. The ETUI is supporting the project as a member of the Stakeholder Advisory Platform.

  • SODITREC - Social Dialogue in the Transforming economy

SODITREC is a research project funded by the European Commission - Directorate General Employment, Social Affairs and Inclusion. 

It is aimed at providing a more comprehensive analysis of company-level social dialogue in the European Union.  The scientific results of the project will be valid for orientation of EU policy-making and legislation in the field of industrial relations.

Partner organisations:

University of Oviedo - UNIOVI (Spain);

Ruhr University Bochum - RUB (Germany);

National University of Political Studies and Public Administration - SNSPA (Romania);

Sheffield University Management School - USFD (United Kingdom);

Warsaw School of Economics - SGH (Poland).

Associate organisations:

European Trade Union Institute - ETUI (Belgium);

German Metalworkers' Federation - IGM ( Germany).

with the financial support of the European Union

 

Projets finalisés

  • Neujobs - Créer et transformer des emplois en Europe dans le contexte d'une transition socio-écologique

Le projet NEUJOBS est un projet de recherche financé par la Commission européenne (7ème programme-cadre). L’objectif est d'analyser les développements futurs du/des marché(s) du travail européen (s) en se basant sur le fait que les sociétés européennes sont aujourd'hui confrontées - ou se préparent à faire face - à quatre transitions principales qui auront un impact majeur sur l'emploi, en particulier pour certains groupes de travailleurs ou de secteurs de l'économie. L'ETUI est membre du Comité de diffusion et de sensibilisation de Neujobs et est en charge de la diffusion des résultats du projet.

  • EduWel - Formation et protection sociale : Améliorer les possibilités pour les jeunes socialement vulnérables en Europe

L'ETUI participe au projet Eduwel en tant que partenaire du réseau de formation initiale (ITN) Marie Curie. EduWel vise à développer les recherches sur la formation et la protection sociale et à évaluer la capacité de ces dernières à faire face aux multiples défis et pressions qui s'exercent sur les jeunes durant la phase de transition entre l'école et le travail. EduWel rassemble un réseau international de jeunes chercheurs (ESR, early stage researchers) et de chercheurs confirmés. En tant qu’ESR basée à l’ETUI, Margherita Bussi mène un projet de recherche centré sur « La capacité institutionnelle d'offrir des transitions de qualité entre l'école et le travail aux jeunes défavorisés en Belgique et en Suisse».

  • Changing Employment - La nature changeante de l'emploi en Europe dans le contexte des défis, des menaces et des opportunités pour les travailleurs et les employeurs

« Changing Employment » est un nouveau projet international de recherche comparative qui s’inscrit dans un réseau Marie Curie de formation initiale (ITN) du 7e programme-cadre (7e PC) et qui est destiné à des chercheurs en début de carrière et des chercheurs expérimentés préparant leur recherche doctorale et post-doctorale. Changing Employment fait partie d’un petit nombre de programmes de sciences sociales multidisciplinaires ayant obtenu une bourse Marie Curie dans le cadre du 7e programme-cadre de l'Union européenne pour la recherche et le développement. L'ITN, coordonné par l'Université de Strathclyde (Glasgow), a réussi à obtenir 4,06 millions d'euros pour soutenir le réseau réunissant de jeunes chercheurs ou récemment diplômés travaillant sur un programme de recherche international post-universitaire supervisé par d'éminents universitaires de renommée internationale. L'ETUI est l'un des deux partenaires de recherche à part entière non-universitaire dans le projet qui est en cours de décembre 2012 à novembre 2016.

  • EMIN - Le Réseau européen du revenu minimum

EMIN est un projet de deux ans (2013-2014), financé par la Commission européenne, visant à construire un consensus pour prendre les mesures nécessaires en vue de la réalisation progressive des régimes de revenu minimum adéquats et accessibles dans les États membres de l'UE, en ligne avec la Recommandation sur l'Inclusion Active de la Commission européenne de 2008, la stratégie Europe 2020 et dans le cadre de la Plateforme européenne contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Le projet est dirigé par le Réseau européen anti-pauvreté (EAPN). L'ETUI est l'un des principaux partenaires de ce projet avec la plateforme AGE Europe, la FEANTSA, l'OSE, l'administration publique belge et d'autres.

  • NanoDIODE

NanoDIODE is a European FP7 Science in Society project launched in July 2013 for a period of three years. The project objective is to operationalise the concept of Responsible Research and Innovation. As Horizon 2020 unfolds, the project’s findings will feed into nanotechnology policy debates, R&D, outreach and dialogue activities on nanotechnologies. In order to achieve this, stakeholder engagement and dialogue are essential. The ETUI is a project partner whose aim is to establish a multidisciplinary ‘community of practice’ by bringing together experts and trade unionists and to create a ‘living’ workers-oriented capacity-building module for the health and safety governance of nanotechnologies at the workplace. It will produce material that will help trade unionists and health and safety reps to develop the thought processes appropriate to an understanding of how to work with nanomaterials.

  • NanoCap is the acronym for “Nanotechnology Capacity Building NGOs”

The NanoCap project was a European FP6 Capacity Building project from 2006-2009. NanoCap is the acronym for “Nanotechnology Capacity Building NGOs” and the project was funded by the European Commission, from the FP6 Science and Society programme. It was set up to deepen the understanding of environmental, occupational health and safety risks and ethical aspects of nanotechnology. Therefore a structured discussion was organised between environmental NGOs, trade unions, academic researchers and other stakeholders. The trade union outcome was that members of the ETUC came together in a Nano-working Group and prepared the European Trade Union position on nanotechnologies and nanomaterials. This was adopted as the ETUC resolution on nanotechnologies and nanomaterials in 2008.