European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Publications > Policy Briefs > European Economic, Employment and Social Policy > Improving productivity: the case for employee voice and i...



European Economic, Employment and Social Policy

Improving productivity: the case for employee voice and inclusive workplace practices

Andreas Kornelakis, Michail Veliziotis et Horen Voskeritsian

Date de publication : 2018

Nombre de pages : 5

Auteur(s) :

Andreas Kornelakis, Michail Veliziotis et Horen Voskeritsian

Ce Policy Brief examine l'efficacité des politiques qui ont pour objectif d’ignorer les institutions du marché du travail, au nom de la compétitivité, dans l’ensemble de l'Union européenne (UE). Il évalue également les éléments qui appuient une corrélation positive entre déréglementation, décentralisation et productivité.

Cette nouvelle publication explore également les conséquences négatives de la déréglementation, en particulier en ce qui concerne la redistribution du pouvoir entre les acteurs sociaux, la qualité du travail et l'inégalité des salaires et des revenus, qui remettent en question l'opportunité de ces politiques en tant qu'outils permettant d'atteindre une croissance intelligente, inclusive et durable avec "des emplois plus nombreux et de meilleure qualité" sur le marché du travail. Il y est également question des implications politiques, qui laissent à penser que si les entreprises veulent améliorer leur productivité, elles devraient se concentrer notamment sur l'amélioration du capital humain de leurs travailleurs, la redéfinition de la conception de l'emploi en vue d'une organisation du travail davantage axée sur le travail en équipe et la motivation des travailleurs par le biais de systèmes de rémunération liés aux performances au niveau du groupe.

Collection: 1/2018
ETUI, Bruxelles, ISSN 2031-8782 (pdf)

Téléchargement gratuit