European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Reforms Watch > Bulgaria > Bulgarie : discussion sur la détermination du salaire min...

Bulgaria

28 avril 2017

Bulgarie : discussion sur la détermination du salaire minimum

Après des mois de tergiversation, des discussions ont commencé en mars sous l’égide du ministère du Travail pour établir avec les partenaires sociaux un mécanisme de calcul du salaire minimum.

Selon les calculs de ses experts, la confédération syndicale CITUB estime que le salaire minimum devrait augmenter entre 45% et 50% plus vite que le salaire moyen, d’autant plus que, selon la confédération, les inégalités de salaires sont plus importantes en Bulgarie que dans la plupart des autres pays européens.

L’organisation des employeurs BIA se félicite de son côté du fait que l’on aille vers l'adoption de règles visant à moduler le salaire minimum selon la localisation de l’activité. À plus court terme, le président de CITUB, Plamen Dimitrov, s’attend à une augmentation annuelle du salaire minimum de 120 à 150 levs (60 à 75 euros), ce qui correspond plus ou moins aux promesses du parti GERB (centre droit) qui a remporté les élections législatives de mars dernier. Ce parti semble aller vers une alliance avec le parti nationaliste UP, favorable à un coup de pouce pour le salaire minimum. CITUB souhaite aussi une forme d’harmonisation du calcul du salaire minimum au niveau européen, ce qui explique son opposition vigoureuse aux projets favorables à une Europe à deux vitesses qui exclurait la Bulgarie du noyau dur de l’Europe sociale.

Toutes les actualités