European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Reforms Watch > Poland > Abandon de l’âge légal de départ à la retraite à 67 ans

Poland

29 septembre 2016

Abandon de l’âge légal de départ à la retraite à 67 ans

Le Parlement doit se prononcer sur un projet de loi prévoyant le retour aux âges de départ à la retraite antérieurs à la dernière réforme, soit 65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes.

Après une campagne électorale fondée sur les aspirations sociales du pays, le président Andrzej Duda, avait déclaré avant d'être élu en mai 2015, vouloir annuler la réforme du gouvernement libéral précédent concernant l’âge légal de départ à la retraite et revenir à 65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes, contre 67 ans actuellement pour les deux sexes. Pris en tenaille entre ses promesses électorales et les contraintes économiques et démographiques de la Pologne invoquées par le gouvernement libéral-conservateur et démocrate-chrétien de Donald Tusk, il a dû faire partiellement machine arrière.

Tout en conservant les âges symboliques de 65 et 60 ans, sa proposition introduit un critère de durée de cotisation, qui doit atteindre 40 ans pour les hommes et 35 ans pour les femmes. Cette option bénéficie d'une opinion favorable du gouvernement, mais pas des partenaires sociaux. En particulier, Jan Guz, le président de la principale organisation syndicale polonaise, OPZZ (700 000 membres), n'a pas exclu que l'insatisfaction syndicale avec la façon dont le gouvernement actuel résout la question des retraites se manifeste dans la rue.

Le texte est désormais entre les mains du Parlement. Si la réforme est votée rapidement, elle entrera en vigueur au plus tôt le 1er octobre 2017.

Toutes les actualités