European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Reforms Watch > Portugal > Portugal : des données actualisées montrent une augmentat...

Portugal

14 février 2019

Portugal : des données actualisées montrent une augmentation du nombre des grèves au cours des 3 dernières années

En 2018, le nombre des préavis de grève officiels au Portugal a été le plus élevé de ces 3 dernières années, avec 733 appels à la grève, d’après les chiffres publiés par la Direction générale de l’emploi et des relations du travail (DGERT). Même si cette augmentation est significative, le chiffre global reste modeste si on le compare au total des grèves observées pendant la période d’austérité, sous le gouvernement conservateur (2012-2013).

Les données actualisées de la Direction générale de l’emploi et des relations du travail (DGERT) du Portugal révèlent que le total des préavis de grève présentés en 2018 au ministère de l’Emploi, de la solidarité et de la sécurité sociale était supérieur de 120 unités aux chiffres de 2017 et de 245 aux chiffres de 2016. Il faut remonter à 2015 pour trouver une année ayant connu davantage de préavis de grève (à savoir 811).

Les graphiques et les données portant sur la période 2012-2018, montrent l’existence d’une baisse significative, après les sommets observés en 2012 et 2013, à l’époque où le gouvernement de coalition de centre-droit mettait en œuvre un programme d’austérité dans le cadre du sauvetage de la zone euro. Durant ces deux années, le nombre des préavis de grève avait atteint 1.895 (en 2012) et 1.534 (en 2013). Sur une plus longue période, en tenant compte des données relatives à la période 2005-2011, l’année 2012 a largement dépassé toutes les autres années concernées par les données de ces services. La majorité des grèves relevées en 2018 ont eu lieu dans le secteur privé (468). La fréquence à laquelle ces grèves ont été déclarées a augmenté en fin d’année, en particulier à partir d’octobre 2018, le mois où le gouvernement a présenté au Parlement le projet de budget pour 2019. Le pic des grèves pour 2018 a été observé en décembre, avec un total de 127 préavis officiels, suivi par novembre (95) et octobre (83). Les mois où les grèves ont été les moins nombreuses ont été septembre (23), février (29) et janvier (32). Un autre portail fournit également des données plus détaillées sur le contexte sectoriel et sur le nombre des journées de travail perdues.

Toutes les actualités