European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > 28 avril : le manque de représentation menace la santé et...

Actualités

26 avril 2013

28 avril : le manque de représentation menace la santé et la sécurité des travailleurs, dénonce la CSI

"Chaque jour, nous recevons des rapports faisant état de travailleurs morts, blessés ou atteints de maladies contractées sur leurs lieux de travail – et nonobstant la sous-évaluation chronique qui caractérise les statistiques officielles dans ce domaine, les experts estiment à près d’un million le nombre de travailleuses et travailleurs blessés au travail chaque jour ! Que font les gouvernements ? Ne se rendent-ils pas compte que quand des travailleurs sont amenés, jour après jour, à devoir choisir entre leur propre vie et la subsistance de leur famille, c’est d’un échec systémique qu’il s’agit?", s'interroge Sharan Burrow, secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), à la veille de la Journée internationale de commémoration des travailleurs morts et blessés au travail, célébrée chaque année le 28 avril.

L’année 2013 livre un bilan accablant en termes d’accidents du travail ayant entraîné la mort. Pas plus tard que ce mardi, nous avons dû déplorer la mort de plus de 200 travailleuses et travailleurs de la confection au Bangladesh, suite à l’effondrement du bâtiment qui abritait leur atelier, dans la localité de Savar, dans la banlieue de Dacca.

Outre les centaines de milliers de morts liées à des accidents du travail, nous devons aussi nous rappeler des personnes qui ont perdu leur vie des suites de maladies professionnelles, comme dans le cas des cancers liés au travail. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé, quelque 107.000 personnes meurent chaque année des suites de maladies de l’amiante.

Toutes les actualités