European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Burn-out : face à l’épidémie, la Belgique lance un projet...

Actualités

19 février 2019

Burn-out : face à l’épidémie, la Belgique lance un projet pilote

En Belgique, le stress et le burn-out sont responsables d’un tiers du nombre total de jours d’absence. En outre, l’augmentation des maladies psychiques (dont le burn-out et la dépressions) y explique pour une large part l’augmentation du nombre d’invalidités. C’est sous la pression de ce constat économico-sanitaire préoccupant, qu’en janvier 2019, l’Agence Fédérale pour les Risques professionnels (Fedris) a démarré un projet pilote sur le burn-out.

L’objectif de ce projet, pour lequel une enveloppe de 2,5 millions d’euros a été prévue sur trois ans, est d’accompagner des travailleurs menacés ou atteints à un stade précoce par un burn-out lié à l’exposition à un ou plusieurs risques psychosociaux au travail. Dans le cadre de ce projet-pilote, seuls les travailleurs du secteur hospitalier et du secteur des services financiers, considérés comme particulièrement à risque, sont éligibles. Au terme d’une procédure d’enrôlement en deux temps, les travailleurs dont le diagnostic de (pré-)burn-out aura été confirmé, se verront proposer un « trajet d’accompagnement » individuel selon les approches psychocorporelles ou cognitivo-émotionnelles, en vue de favoriser leur maintien au travail ou une reprise rapide.

Le mouvement syndical ne peut que se réjouir d’une telle initiative, qui témoigne d’une prise de conscience du politique à l’égard de la problématique des risques psychosociaux. Il ne fait cependant d’ores et déjà nul doute que pour être couronnées de succès et infléchir la tendance lourde du mal-être au travail, des projets de prévention secondaire de cet ordre devront s’accompagner de mesures de préventions primaires renforcées. En outre, la prise en charge des travailleurs menacés par le burn-out ou atteints à un stade précoce, invite à considérer la situation des travailleurs plus sérieusement atteint par le burn-out. A ce stade, le Ministère belge des Affaires sociales et de la Santé publique envisage le burn-out comme une maladie en relation avec le travail. A quand sa reconnaissance comme maladie professionnelle ?

En savoir plus :

Projet pilote burn-out (FEDRIS)

https://www.deblock.belgium.be/fr/reconnaissance-du-burn-out-comme-maladie-liée-au-travail-lancement-d'un-projet-pilote-dès-novembre

Toutes les actualités