European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Canada : les expositions professionnelles sont la cause d...

Actualités

20 octobre 2017

Canada : les expositions professionnelles sont la cause d’un nombre important de cancers en Ontario

Le 4 octobre 2017, le Centre de recherche sur le cancer professionnel (Occupational Cancer Research Centre), basé à Toronto, a publié un rapport sur les cancers liés au travail en Ontario. L'étude a identifié le rayonnement solaire, l'amiante, les gaz d'échappement des moteurs diesel et la silice cristalline comme les quatre principales causes de cancer liées au travail dans la province la plus peuplée du Canada.

Environ 450 000 Ontariens sont exposés au rayonnement solaire au travail, révèle l'étude, tandis qu'environ 301 000 travailleurs de cette province sont exposés aux gaz d'échappement des moteurs diesel et environ 142 000 à la silice cristalline.

Moins de 55 000 travailleurs sont exposés à l'amiante, mais le rapport révèle qu'il cause environ 630 cancers du poumon, 140 mésothéliomes, 15 cancers du larynx et moins de cinq cancers de l'ovaire par année en Ontario. La plupart des expositions professionnelles se produisent dans la construction, principalement en raison de l'entretien, de la rénovation et de la modification des bâtiments publics, résidentiels et commerciaux existants.

Le rapport de 60 pages indique que les gaz d'échappement des moteurs diesel dans les milieux de travail causent environ 170 cas de cancer du poumon et 45 cas de cancer de la vessie chaque année. La silice provoque près de 200 cas de cancer du poumon liés au travail dans la province canadienne. L'exposition des travailleurs au rayonnement ultraviolet solaire cause chaque année environ 1 400 cas de cancer de la peau autres que le mélanome.

Les auteurs ont formulé plusieurs recommandations de politique générale visant à réduire les cas de cancers professionnels en Ontario, notamment le renforcement des valeurs limites d'exposition professionnelle, l'établissement de registres d'exposition, la surveillance médicale et la réduction de l'utilisation de substances toxiques.

Sources : www.cos-mag.com, www.hazards.org, www.ohscanada.com

En savoir plus :

Toutes les actualités