European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Canada: rapports alarmants sur les cancers du sein parmi...

Actualités

19 novembre 2018

Canada: rapports alarmants sur les cancers du sein parmi les travailleuses de la douane

Jane McArthur, une doctorante en sociologie de l’université de Windsor a documenté de l’ordre de 10 à 20 cas de cancer du sein parmi les travailleuses du service de douane du pont Ambassador.

L’ensemble des cas qui lui ont été mentionnés paraît indiquer que trente travailleuses de la douane affectées à ce pont pourraient avoir développé des cancers du sein. Elles sont exposées chaque jour aux gaz d’échappement de 7000 camions. Parmi les autres facteurs qui peuvent également avoir contribué à ces cancers, il y a le travail posté et le stress.

Ces données ont été présentées à une conférence internationale de recherche sur le cancer organisée à l’Université de Windsor (Canada).

Jean-Pierre Fortin, président du syndicat des douanes et de l’immigration au Canada a demandé qu’une enquête publique soit ouverte sur ces données.Il pense que ces femmes et d’autres agentes frontalières sont atteintes d’un cancer causé par leurs conditions de travail. Il considère que si les travailleuses du pont Ambassador sont plus touchées, c’est parce que c’est le point de passage le plus utilisé par la circulation des camions entre les Etats-Unis et le Canada.

Jusqu’à présent, l’Agence des services frontaliers n’a pas répondu aux demandes syndicales.

Sources: Windsor Start and Radio Canada

Poster présenté par Jane McArthur à la conférence internationale de recherche sur le cancer de l'Université de Windsor

Toutes les actualités