European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Cancers professionnels : un expert met l'UE devant ses re...

Actualités

19 octobre 2015

Cancers professionnels : un expert met l'UE devant ses responsabilités

Dans une nouvelle publication de l'ETUI, un expert international de la santé au travail invite l'Union européenne à être le fer de lance d'une campagne mondiale pour l'élimination des cancers professionnels.

"Nous pouvons et nous devons avoir un objectif plus ambitieux : éliminer les cancers professionnels", écrit Jukka Takala dans un document de travail publié par l'ETUI début octobre. Cet expert en santé au travail, ancien directeur de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, invite l'Union européenne à jouer un rôle moteur dans la lutte mondiale contre l'"épidémie de cancer".

Jukka Takala estime que les cancers professionnels provoquent chaque année la mort de 102.500 personnes dans l'UE, soit vingt fois plus que les accidents du travail. Se basant sur des données britanniques, il considère que 85 % des cas de cancers professionnels sont liés à l'exposition au travail à une petite dizaine de cancérogènes.

Le coût humain lié à l'amiante est aujourd'hui encore très élevé : Mr Takala l'estime à près de 47.000 morts par an dans l'UE. Mais d'autres cancérogènes moins connus provoquent également un nombre important de cancers : les huiles minérales, les rayonnements solaires, la silice, les gaz d'échappement des moteurs diesel, etc. L'organisation du travail est également mise en cause : le travail posté augmente le risque de cancer, notamment de cancers du sein.

En tant que très important producteur de produits chimiques, l'UE se doit de jouer un rôle clé dans la prévention des cancers liés au travail, estime en substance Mr Takala. Il rappelle que l'Europe dispose avec le règlement REACH sur le commerce des produits chimiques d'un outil permettant de faire des progrès sur ce terrain. À côté de REACH, existe également une importante législation européenne consacrée spécifiquement à la protection des travailleurs contre les cancérogènes. Cette législation devrait être renforcée, notamment en adoptant des valeurs limites d'exposition professionnelle obligatoires pour un plus grand nombre de cancérogènes, recommande l'expert en santé au travail.

Pour télécharger le document de travail (en anglais) :

Takala, J., Eliminating occupational cancer in Europe and globally (October 2015)

Toutes les actualités