European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Espagne : les maladies des femmes de ménage bientôt recon...

Actualités

27 septembre 2018

Espagne : les maladies des femmes de ménage bientôt reconnues par les caisses d'assurance maladie

Début septembre, des représentants du ministère espagnol du Travail, des autorités sanitaires régionales et du secteur du nettoyage sont parvenus à un accord pour qu'une série de problèmes de santé rencontrés par les femmes de ménage du secteur hôtelier soient reconnus comme maladies professionnelles. Ces travailleuses souffrent de troubles musculosquelettiques tels que le syndrome du canal carpien, la bursite, l'épicondylite, ainsi que les inflammations et douleurs dans les mains et les bras, résultant des mouvements répétitifs effectués pendant la journée de travail.

La direction générale de la sécurité sociale, qui relève du ministère espagnol du Travail, devrait prochainement adopter une résolution afin que les caisses d'assurance maladie reconnaissent le plus rapidement possible ces problèmes de santé en maladies professionnelles. En attendant, un décret sera voté qui ajoutera ces plaintes à la liste des maladies professionnelles reconnues par le système de sécurité sociale du pays.

Il s’agit d’une première victoire pour un collectif de femmes de ménage travaillant dans des hôtels, qui se sont donné le nom de Las Kellys (qui vient de l'espagnol "las que limpian", signifiant "celles qui nettoient"), et estiment que leur cause a été abandonnée par les syndicats ces dernières décennies. Il y a deux ans, ces femmes ont décidé de se battre, en se mobilisant sur les médias sociaux et en organisant des manifestations devant les hôtels pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail, l'intensification du travail et la baisse des salaires.

Source : Planet Labor

Pour télécharger le dossier spécial sur les conditions de travail dans le secteur du nettoyage publié dans HesaMag :

Toutes les actualités