European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Grande-Bretagne : l'exposition professionnelle au soleil...

Actualités

24 juin 2015

Grande-Bretagne : l'exposition professionnelle au soleil coûte la vie à presque 50 travailleurs par an

Une étude de l'Imperial College de Londres estime que 2 % de tous les cas de mélanome – la forme la plus dangereuse de cancer de la peau – survenus en Grande-Bretagne peuvent être attribués à l'exposition au rayonnement solaire au travail, ce qui représente pour une année normale 46 décès et 239 nouveaux cas.

Le secteur de la construction est le plus affecté, avec 44 % des morts et 42 % des nouveaux cas. Les autres secteurs à risques sont l'agriculture, l'administration publique, la défense et le transport terrestre.

Les hommes présentent un risque plus élevé que les femmes. Sur les 46 décès par mélanome liés à l'exposition au travail, 39 étaient des hommes et ceux-ci représentaient 184 des 239 nouveaux cas enregistrés.

Une autre étude, réalisée par l'université de Nottingham, porte sur les attitudes des travailleurs par rapport à l'exposition au soleil dans le cadre du travail. Les chercheurs ont constaté que les deux tiers des ouvriers du bâtiment travaillant dehors presque sept heures par jour en moyenne pensaient qu'ils n'étaient pas menacés ou étaient peu sûrs des risques. 59 % ont signalé avoir eu un coup de soleil au moins une fois au cours des douze mois ayant précédé l'enquête. L'étude pointe également une culture "macho" dans certains secteurs et les idées fausses quant aux risques dus aux conditions climatiques britanniques.

Les deux études ont été commandées par l'association de professionnels de la santé Institution of Occupational Safety & Health (IOSH) dans le cadre de sa campagne No Time to Lose ('Pas de temps à perdre'), dont l'objectif est de sensibiliser les gens au problème des cancers professionnels.

Le rayonnement solaire a été classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérogène avéré pour l'homme. Malgré cela, l'exposition professionnelle au rayonnement solaire naturel est toujours exclue du champ de la directive européenne sur l'exposition des travailleurs aux risques émanant des agents physiques.

En savoir plus :

Toutes les actualités