European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > L’ETUI contribue au deuxième congrès espagnol des centres...

Actualités

25 juin 2015

L’ETUI contribue au deuxième congrès espagnol des centres universitaires de sciences du travail

Les 18 et 19 juin 2015, l’Association espagnole des centres de recherche universitaires de relations industrielles et sciences du travail a organisé son deuxième congrès à Bilbao. Environ 30 universités différentes ont pris part à ces travaux. La thématique choisie était l’étude des relations industrielles et les exigences d’une transition vers une économie sociale et solidaire.

Le contexte politique récent des élections municipales et régionales apparaissait en toile de fond dans les riches débats du congrès. En effet, de nombreuses municipalités vont être gouvernées par des maires présentés par des coalitions d’unité populaire formées en rupture avec les partis traditionnels. Ces coalitions ont été impulsées par les mobilisations sociales des « indignés », des « marées » destinées à défendre des biens communs comme la santé, l’enseignement, l’eau et le logement et par le nouveau parti Podemos. Ce sera le cas notamment de Madrid, Barcelone, Valence, Cadix et la Corogne.

La thématique dominante abordée au cours du Congrès a été l’impact négatif des politiques d’austérité sur les conditions de travail, d’emploi et sur la sécurité sociale. Des rapports ont été présentés à partir de différentes disciplines (sociologie, économie, droit).

Laurent Vogel, chercheur à l’ETUI, a ouvert la conférence par une présentation sur la situation de la santé et de la sécurité dans le contexte des relations industrielles en Europe. Le discours de clôture a été prononcé par Yayo Herrero López, une économiste de Madrid. Elle a porté sur les convergences entre les critiques féministes et écologistes de l’économie capitaliste.

Toutes les actualités