European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > La justice belge condamne enfin Eternit

Actualités

28 mars 2017

La justice belge condamne enfin Eternit

La cour d'appel de Bruxelles a confirmé le 28 mars la condamnation prononcée en 2011 contre la société Eternit.  La justice belge a estimé que l’entreprise n'a pas pris les mesures de sécurité adéquates afin de protéger ses travailleurs et les riverains de l'usine, malgré le fait qu’elle savait depuis les années 1970 que l'amiante était hautement cancérigène.

Eternit a été condamnée à indemniser la famille Jonckheere, à l’origine de la plainte, à hauteur de 25.000 euros, contre 250.000 euros en première instance.  Cette famille, dont le domicile était voisin de l’usine Eternit de Kapelle-op-den-Bos, un village situé à 20 km au nord de Bruxelles, a payé un très lourd tribut à l’amiante. Le père, ancien ingénieur chez Eternit, son épouse Françoise Vanoorbeeck et deux leurs cinq fils ont succombé à des cancers attribués à l’amiante.

La procédure en justice contre Eternit avait été lancée par Mme Vanoorbeeck. Après son décès, son fils Eric a poursuivi le combat contre l’ancien producteur d’amiante-ciment, qui est désormais intégré à la multinationale Etex, un des leaders mondiaux des matériaux de couverture de toitures et de façades.

A l’ouverture du procès, quelque 80 sympathisants de  l’Association des victimes belges de l’amiante (Abeva), fondée par Eric Jonckheere, ont manifesté sur les marches du palais de justice de Bruxelles.

Sources : Belga, De Standaard.

En savoir plus sur le combat des associations de victimes de l'amiante

Toutes les actualités