European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Les perturbateurs endocriniens coûtent des dizaines de mi...

Actualités

30 mai 2016

Les perturbateurs endocriniens coûtent des dizaines de milliards d'euros à l'Union européenne

Une nouvelle étude réalisée par l'Institute for Risk Assessment Sciences (IRAS) de l'université d'Utrecht estime que les coûts socio-économiques liés à l'exposition des populations aux perturbateurs endocriniens (PE) dans l'Union européenne se situent entre 46 et 288 milliards d'euros par an. Le rapport, rendu public début avril, a été commandé par le ministère néerlandais de l'Infrastructure et de l'Environnement.

Le rapport répertorie plus de 80 maladies liées à l'exposition aux PE. La part la plus élevée des coûts sanitaires associés aux perturbateurs endocriniens découle des effets neurocomportementaux, comme le trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité et l'autisme, et des maladies métaboliques comme l'obésité et le diabète.

Les auteurs reconnaissent que les estimations de coûts doivent être interprétées avec prudence compte tenu des incertitudes sur le lien de causalité avec les PE et de méthodologies différentes pour calculer les coûts pour la santé.

En savoir plus :

Toutes les actualités