European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Médicaments cytotoxiques : des soignants toujours trop ex...

Actualités

29 mai 2018

Médicaments cytotoxiques : des soignants toujours trop exposés

En France, la prévention reste insuffisante pour préserver les soignants des risques d'exposition aux médicaments cytotoxiques (utilisés en chimiothérapie), selon une étude de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Une équipe de l’INRS a évalué les expositions des soignants d'un centre hospitalier exclusivement dédié à la cancérologie à six ans d'intervalle, en 2010, puis en 2016.

En 2010, des prélèvements ont été effectués sur 16 infirmiers et 4 aides-soignants afin de déterminer s’ils avaient été exposés à quatre médicaments cytotoxiques (le 5-fluorouracile, le cyclophosphamide, l'ifosfamide, et le méthotrexate). Les résultats montraient que 50 % des soignants étaient exposés.

En 2016, 14 infirmiers, 5 aides-soignants et 4 agents de service hospitalier ont été prélevés dans les mêmes services d'oncologie, mais seules les expositions au 5-fluorouracile ont été évaluées. Plus des trois quarts (78 %) des participants avaient été exposés à ce médicament cytotoxique.

Des prélèvements ont également été effectués sur différentes surfaces de ce service d’oncologie (paillasses, poignées de porte, téléphones, souris de PC, sols, plateaux de soins, etc.). Au total, 72 % des échantillons de surface étaient contaminés.

Les médicaments cytotoxiques utilisés dans les traitements des cancers présentent une toxicité intrinsèque, du fait de leurs propriétés génotoxiques, tératogènes et cancérigènes.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Ndaw, S. et al., Soignants et médicaments cytotoxiques. Place de la biométrologie dans la maîtrise des risques dans le temps, Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 22 mai 2018.

Toutes les actualités