European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Pays-Bas : environ 500 cas de mésothéliome chaque année

Actualités

13 octobre 2016

Pays-Bas : environ 500 cas de mésothéliome chaque année

Aux Pays-Bas, le mésothéliome, une forme incurable de cancer lié à l'exposition à l'amiante, est diagnostiqué chaque année chez quelque 500 personnes. Ce chiffre reste stable depuis 2005. En chiffres absolus, le nombre de personnes diagnostiquées a doublé depuis le début des années 1980, passant de 274 en 1982 à 502 en 2005.

D'après les dernières statistiques, 90 % des victimes sont des hommes, et 80 % sont âgées de plus de 65 ans. L'âge moyen du diagnostic tend à augmenter au fil des ans.

Un quart des patients décèdent dans un délai de trois mois après le diagnostic, et les deux tiers dans l'année.

Les statistiques montrent que la proportion de personnes diagnostiquées avant d'avoir atteint l'âge de 65 ans est plus élevée parmi la population féminine.

En ce qui concerne la répartition géographique, les taux d'incidence ont tendance à diminuer dans les provinces de Zélande et de Hollande-Méridionale. Selon l'institut néerlandais des victimes de l'amiante (Instituut Asbestslachtoffers-IAS), cette baisse résulte de la fermeture dans les années 1970 des chantiers navals dans ces deux provinces. Entre-temps, de nombreux anciens dockers sont décédés en raison de leur exposition à l'amiante sur leur lieu de travail.

Source: Instituut Asbestslachtoffers-IAS

Pour aller plus loin :

Toutes les actualités