European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Procès Eternit : peine de 20 ans requise contre les deux...

Actualités

7 juillet 2011

Procès Eternit : peine de 20 ans requise contre les deux accusés

Le parquet de Turin a requis le 4 juillet une peine de vingt ans de prison contre les ex-propriétaires du groupe d’amiante italien Eternit S.p.A Gênes. Ils sont accusés d’être responsables du décès de milliers de personnes en Italie.

Le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny et le baron belge Jean-Louis Marie Ghislain de Cartier de Marchienne sont accusés d’être responsables de la mort d’environ 3.000 personnes en Italie, anciens ouvriers ou simples habitants de Casale Monferrato et Cavagnolo (nord), Rubiera (nord) ou Bagnoli (sud), villes où Eternit Italie avait ses usines.

Pour ces délits, la partie civile a demandé douze ans de prison et a demandé d’en rajouter huit de plus pour les conséquences qui se poursuivent encore aujourd’hui. "Je n'avais jamais vu une telle tragédie (...) Elle a touché différentes régions de notre pays, des salariés et des habitants. Elle continue à semer la mort et continuera à le faire qui sait pour combien de temps", a souligné le procureur Raffaele Guariniello durant son réquisitoire.

Le verdict est attendu d’ici la fin de l’année. Le groupe Eternit de M. Schmidheiny a été un important actionnaire d’Eternit Italie de 1976 à 1986 tandis que M. de Cartier de Marchienne a été actionnaire minoritaire et administrateur d’Eternit Italie au début des années 1970. Les deux accusés ne se sont jamais présentés aux audiences.

Sources : L’Express, ATS, AFP 
Toutes les actualités