European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Royaume-Uni : lancement d’une étude sur le lien entre can...

Actualités

30 juin 2011

Royaume-Uni : lancement d’une étude sur le lien entre cancer de la vessie et produits chimiques

La région industrielle du sud Yorkshire (nord de l’Angleterre) connaît un taux de cancers de la vessie particulièrement élevé. Une étude vient d’être lancée afin de déterminer s’il existe un lien entre la forte prévalence de ce type de cancer et l’exposition des travailleurs de l’industrie métallurgique à divers cancérogènes sur le lieu de travail, et notamment aux colorants de synthèse.
« Le cancer de la vessie est un problème grave et courant dans le Yorkshire. Le tabagisme est le même dans la plupart des régions du pays, nous pensons donc qu’il existe un facteur professionnel à l’origine de ce phénomène », a déclaré le coordinateur de la recherche, James Catto, urologue au Royal Hallamshire Hospital de Sheffield.
La recherche repose sur deux volets : des tests en laboratoire sur des cellules qui seront exposées à des métaux couramment manipulés par les travailleurs de la métallurgie, et une enquête auprès de 2.000 patients souffrant d’un cancer de la vessie. L’étude devrait prendre trois années.
L’idée de l’étude est née des observations de Simon Pickvance, le coordinateur d’un service de consultation médicale de Sheffield dédié à la santé au travail. Frappé par le nombre important de cas de cancers de la vessie parmi les travailleurs fréquentant son service, il a contacté le docteur Catto qui a accepté de coordonner l’étude.

Sources: Yorkshire Cancer Research, The Sheffield Star, Risks
Toutes les actualités