European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité - Conditions de travail > Actualités > Une nouvelle feuille de route de l'UE sur les substances...

Actualités

31 mai 2016

Une nouvelle feuille de route de l'UE sur les substances cancérogènes

Le 25 mai 2016, six organisations, dont la Confédération européenne des syndicats (CES), ont signé à Amsterdam un Pacte pour une nouvelle "Feuille de route sur les substances cancérogènes". Ce programme d'action volontaire vise à sensibiliser le monde du travail aux risques d'exposition aux cancérigènes, ainsi qu'à échanger des bonnes pratiques. La feuille de route a été adoptée lors d'une conférence organisée par la présidence néerlandaise de l'UE sur la prévention des cancers liés au travail. Esther Lynch, secrétaire confédérale de la CES en charge de la santé et la sécurité au travail, a pris part au débat aux côtés de quatre chercheurs de l'ETUI.

L'action se poursuivra jusqu'à la présidence autrichienne en 2019. Certaines des activités à développer au cours des trois prochaines années visent à fournir aux employeurs des informations sur les valeurs limites, les méthodes d'évaluation et de gestion des risques et à sensibiliser les employeurs et employés aux risques d'exposition à des agents cancérigènes, notamment dans les petites et moyennes entreprises (PME). Le programme vise également à améliorer et approfondir les échanges de bonnes pratiques qui existent déjà dans ce domaine.

Jukka Takala, l'un des principaux orateurs de la conférence, estime dans une récente publication de l'ETUI que les cancers liés au travail provoquent plus de 100 000 décès dans l'UE chaque année. Ce chiffre représente 20 fois le nombre de décès dus à des accidents du travail.

Pour en savoir plus :

La "Feuille de route" 2016-2019 sur les cancérigènes

Toutes les actualités