European Trade Union Institute, ETUI.



HesaMag

Numéro actuel

Travail des migrants dans la forteresse Europe

Plus de vingt-deux millions de migrants en séjour légal et un nombre plus difficile à déterminer de migrants “sans papiers” vivent en Europe sous des statuts précaires qui leur limitent des droits dans de nombreux domaines.

Dans ce dossier, la rédaction de HesaMag a voulu présenter quelques situations concrètes dans différents pays européens. Ces exemples ont en commun d’évoquer l’idée d’une tenaille qui comprime et parfois broie des vies humaines. Une des branches est le statut d’étranger dans les différents pays de l’Union européenne et la limitation des droits que cette condition inflige. Avec parfois des situations dramatiques comme la privation de droits sociaux ou les expulsions vers des pays où règnent la violence ou l’arbitraire. L’autre branche de la tenaille est la montée de la xénophobie, attisée par des formations d’extrême-droite et accueillie avec une certaine complaisance par un spectre beaucoup plus large de formations politiques.

Contre une forteresse Europe barricadée face au reste du monde, de nombreuses initiatives surgissent. Elles émanent autant des migrants qui se regroupent et luttent pour leurs droits que de mouvements qui expriment la solidarité et la volonté de construire un avenir égalitaire. Les syndicats aussi se bougent pour soutenir cette dynamique. Tout au long de leur histoire, ils n’ont cessé d’affronter ce qui affaiblissait les travailleurs confrontés à la division et la haine.

N° 20

Date: 01/12/2019

Editorial
Actualité européenne
Actualité syndicale
Actualité internationale
Livres
Dossier spécial - Travail des migrants dans la forteresse Europe
Recherche

Numéros précédents

  • HesaMag #19 - Travailler derrière les barreaux

    Travailler derrière les barreaux

    Dans cette édition de HesaMag, nous avons mis l'accent sur les conditions de travail derrière les barreaux. Travailler en prison, c'est travailler en marge de la société. Travailler en tant que prisonnier et travailler avec les détenus est un travail très ordinaire en termes d'actions et de tâches réelles accomplies. Mais le contexte dans lequel le travail est effectué est radicalement différent du monde "extérieur". C'est une question qui est rarement abordée dans le domaine de la santé au travail.

    N° 19

  • Hesamag 18

    Cancer et travail : sortir de l'invisibilité

    Dans l’Union européenne, le cancer emporte chaque année 1,3 million de vies. Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), plus de 100.000 de ces décès sont attribuables à l’exposition à des cancérogènes au cours de la carrière professionnelle. Donc, près de 8 % des décès par cancer en Europe sont directement liés au travail. Et cependant, ces facteurs professionnels ne sont que très exceptionnellement évoqués dans les médias. De manière encore plus surprenante, les campagnes des institutions publiques ou des organismes privés de lutte contre le cancer ne les évoquent pratiquement jamais.

  • HesaMag 17

    Sous le vernis, des professionnels de la beauté en danger

    Parce qu’ils doivent nous apporter du bien-être, les professionnels de la beauté sont rarement considérés comme des travailleurs à risques en matière de sécurité et de santé. Ceux qui prennent soin du corps des autres le font pourtant souvent au détriment de leur propre santé.

Numéros précédents