European Trade Union Institute, ETUI.

Un enjeu économique majeur

Qualifiées par certains de "moteur de la prochaine révolution industrielle", les nanotechnologies présentent un potentiel de développements et d’applications considérable, notamment dans les domaines des biotechnologies, des matériaux, des technologies de l’information et de la communication. Les gouvernements des pays industrialisés l'ont bien compris. Les budgets publics consacrés aux nanotechnologies, aux États-Unis comme en Europe, ne cessent d'augmenter d'année en année. L'Union européenne a ainsi décidé d'allouer, entre 2007 et 2013, 3,5 milliards d'euros à la recherche sur les nanotechnologies. À cela s'ajoutent les investissements privés. L'estimation la plus souvent citée prévoit que le marché mondial des nanotechnologies atteindra 1.000 milliards de dollars à l'horizon 2015. En matière d'emploi, le développement des nanotechnologies nécessiterait le recrutement de 2 millions de travailleurs d'ici à 2015, principalement dans les start-ups et les PME.