European Trade Union Institute, ETUI.

Que font l’ETUI et la CES ?

Tout au long du processus de négociation de la réforme de la législation européenne en matière de produits chimiques, qui a commencé en 2001 pour aboutir à l'adoption du règlement REACH en juin 2007, la Confédération européenne des syndicats (CES) et l'ETUI ont multiplié les activités pour renforcer la protection des travailleurs contre le risque chimique dans les nouvelles règles d’utilisation et de commercialisation des substances chimiques. La CES a notamment organisé deux grandes conférences sur REACH, en mars 2005 et en septembre 2006.

REACH est désormais une réalité. Encore faut-il que le texte permette d'améliorer concrètement la prévention sur les lieux de travail, notamment par le biais de la substitution des substances les plus dangereuses (cancérogènes, perturbateurs endocriniens, reprotoxiques, etc.) par des alternatives moins nocives pour la santé des travailleurs et par des fiches de données de sécurité de meilleure qualité. C'est dans cet esprit que Tony Musu, chercheur à l'ETUI et conseiller de la CES en matière de produits chimiques, participe aux travaux de l'ECHA, l'agence européenne des produits chimiques qui assure la mise en œuvre de REACH. En tant que représentant de la CES, il a occupé un des trois sièges réservés aux parties prenantes dans le conseil d'administration de l'ECHA entre 2007 et 2012 et il continue à participer depuis à différents comités scientifiques de l’agence. La CES est également représentée dans le comité de l’ECHA qui gère la classification et l’étiquetage harmonisé des substances chimiques par Frank Barry (Unite, Irlande).

REACH représente un instrument clé que les syndicats européens doivent s'approprier. Mais il en existe d'autres, comme la directive européenne sur les produits chimiques ou la directive sur les cancérogènes et les mutagènes. Afin de diffuser l'information et les connaissances sur le risque chimique au sein du monde syndical, il est indispensable de s'appuyer sur un réseau d'experts syndicaux actif. C'est pourquoi l'ETUI organise, depuis 2006, un séminaire annuel sur les substances chimiques et la protection des travailleurs. Le calendrier de mise en œuvre de REACH s’étend jusqu’en 2018. À travers ces différentes activités, l'ETUI appuie le mouvement syndical dans son travail d’accompagnement de la réforme et prépare ses évolutions futures.