European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Actualités > Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail...

Actualités

19 avril 2016

Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail : la CES réclame de nouvelles réglementations

Chaque année, le 28 avril, le mouvement syndical organise des événements afin de dénoncer les décès causés par le travail. Cette année, la Confédération européenne des syndicats (CES) a choisi de mettre l'accent sur la nécessité d'adopter au niveau de l'Union européenne de nouvelles législations en santé et sécurité au travail. "Les travailleurs ont besoin d'être mieux protégés. De nouvelles législations sont nécessaires maintenant", a déclaré Esther Lynch, la secrétaire confédérale de la CES responsable des questions de santé et de sécurité au travail.

"La manière la plus efficace de protéger les travailleurs contre les maladies et les accidents sur les lieux de travail consiste à promulguer de nouvelles lois au niveau européen et national. La protection de la santé des travailleurs ne peut être dérégulée ou privatisée. L’innovation technologique a créé de nouveaux risques que la recherche médicale a également identifiés. Des lois fermes doivent être soutenues par une application stricte et un réseau solide de représentants des travailleurs en matière de santé et sécurité", a-t-elle ajouté.

La CES demande plus spécifiquement l'adoption par l'Union européenne (UE) de valeurs limites d'exposition professionnelle pour 50 substances cancérigènes. Le mouvement européen des travailleurs rappelle que chaque année dans l'UE 100.000 personnes meurent à la suite de cancers contractés au travail.

Outre les cancers professionnels, la CES réclame aussi des nouvelles dispositions législatives afin de faire face à l'exposition des travailleurs aux nanoparticules, aux risques psychosociaux - y compris la violence, le harcèlement, le stress -, ainsi que les pathologies musculo-squelettiques telles que les douleurs au niveau du dos, du cou et du coude.

Pour sensibiliser le public, la CES organisera du 18 au 28 avril une "action en ligne" avec la participation de dirigeants syndicaux qui réclameront de nouvelles réglementations européennes en santé et sécurité.

Toutes les actualités