European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Nanotechnologies > Les activités de la CES et de l'ETUI

Les activités de la CES et de l'ETUI

Conscient des enjeux sanitaires, environnementaux et éthiques soulevés par le développement des nanotechnologies, l’ETUI participe à diverses initiatives afin que la voix des travailleurs soit entendue à l’heure où ces technologies de l’infiniment petit tendent à se développer en dehors de tout contrôle démocratique. Citons, entre autres, le projet européen Nanocap, lancé en 2006, qui réunissait universités, ONG et syndicats. Nanocap a permis d'approfondir notre connaissance des nanotechnologies et des implications de leur développement rapide pour la société.

Depuis 2008, l’ETUI a organisé différentes réunions destinées à informer les organisations syndicales et à les impliquer dans les travaux menés par les experts européens dans ce domaine. Un des enjeux principaux de ces débats techniques concerne la définition du terme « nanotechnologies » et l’adoption de normes internationales dans ce domaine. L’ETUI a notamment participé à des activités initiées par l'Organisation internationale de normalisation (ISO). Et il apporte un soutien au représentant de la CES au sein d’un comité technique de l’ISO et conseille la CES dans ses travaux consacrés aux nanotechnologies. L’ETUI a notamment contribué à l’élaboration de deux résolutions de la CES, adoptées en 2008 et 2010.

Entre 2013 et 2016, l'ETUI a assureé dans le cadre du projet européen NanoDiode, la mise sur pied et la coordination d'un réseau d'échange de pratiques entre syndicats, scientifiques et experts en communication.

En savoir plus :