European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Produits chimiques et REACH

Produits chimiques et REACH

Les travailleurs européens - tous secteurs confondus - paient un lourd tribut à l'utilisation des substances chimiques avec chaque année environ 30 % des maladies professionnelles reconnues et des dizaines de milliers de décès évitables causés par l'exposition aux substances dangereuses. Cela détermine d’importantes inégalités sociales de santé. C'est pourquoi la Confédération européenne des syndicats (CES) et l'ETUI ont toujours œuvré pour que le règlement REACH voie le jour.

Cette législation, qui conditionne le commerce des produits chimiques à la fourniture d’informations sur les dangers et les risques qu’ils représentent pour la santé et l’environnement, représente une opportunité pour réduire les risques chimiques sur les lieux de travail. Les informations générées par REACH devraient également permettre de renforcer l’efficacité des directives européennes sur la protection des travailleurs contre les risques chimiques (la directive « Agents chimiques » et la directive « Agents cancérogènes »). Conscient que la réforme ne portera ses fruits qu’à condition que les travailleurs se l’approprient, l’ETUI a développé plusieurs publications consacrées aux produits chimiques et organise des réunions destinées aux spécialistes des « risques chimiques » des organisations membres de la CES.

En savoir plus :

-------------------------------------------------------------------------------

Visitez la base de données RISCTOX des substances dangereuses qui fournit des informations sur plus de 100.000 agents chimiques. Elle fournit de façon claire, organisée et concise des informations sur les risques sanitaires et environnementaux provoqués par des substances chimiques contenues dans les produits généralement utilisés ou manipulés dans les entreprises.

Actualités

Le Vietnam interdit le glyphosate

15 avril 2019

Le Vietnam a décidé d’interdire tous les herbicides contenant du glyphosate. Il s’agit d’un nouveau coup dur pour le Roundup, produit phare de la multinationale Monsanto, devenue propriété du géant de l’agrochimie Bayer.

Séminaire de l'ETUI sur les cancérogènes au travail et les risques chimiques

6 juillet 2018

La 14e édition du séminaire annuel de l'ETUI sur la protection des travailleurs et les produits chimiques s'est tenue à Bruxelles les 21 et 22 juin 2018. Elle a réuni une quarantaine de syndicalistes européens en vue de coordonner l'action syndicale sur la lutte contre les cancers professionnels.

REACH a 10 ans : bilan après la clôture des enregistrements

30 mai 2018

La règlementation européenne sur les produits chimiques REACH repose sur le principe « pas de données, pas de marché ». Les fabricants et importateurs de substances chimiques disposaient d’une période de dix ans pour faire enregistrer leurs produits auprès de l’agence européenne des produits chimiques (ECHA). Cette phase s’est clôturée le 31 mai. Interview bilan avec Tony Musu, expert de l’ETUI en risques chimiques.

L'UE lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur les substances dangereuses au travail

3 mai 2018

Afin d'attirer l'attention sur les questions de santé et de sécurité sur le lieu de travail, la Commission européenne et l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) ont lancé fin avril une nouvelle campagne intitulée « Lieux de travail sains. Gérer les substances dangereuses ». Cette initiative, qui doit durer deux années, vise à promouvoir diverses techniques de gestion des substances dangereuses sur le lieu de travail.

États-Unis : recrudescence des cas de pneumoconiose du mineur

10 avril 2018

Des chercheurs de l'Institut national pour la sécurité et la santé au travail des États-Unis (NIOSH) ont identifié, entre 2013 et 2017, 416 cas de fibrose pulmonaire progressive massive, communément appelée pneumoconiose du mineur, parmi les travailleurs des mines de charbon du centre des Appalaches (est des États-Unis). Cette étude, publiée le 6 février 2018 dans le Journal of the American Medical Association, suggère que l'incidence des cas de pneumoconiose est en hausse.