European Trade Union Institute, ETUI.

Accueil > Thèmes > Santé et sécurité > Représentation des travailleurs > Participation des travailleurs et évaluation des risques

Participation des travailleurs et évaluation des risques

L'évaluation des risques sur les lieux de travail est trop souvent considérée comme une simple formalité administrative et confiée à des consultants extérieurs. Une telle évaluation se limite généralement à des risques traditionnels et visibles. Elle ne débouche pas sur une dynamique de dialogue social en vue d'une amélioration des conditions de travail.

Au Royaume-Uni, une enquête menée parmi les représentants pour la sécurité indique que moins de 30 % d'entre eux sont satisfaits de leur implication dans l'évaluation des risques. 44 % ne sont nullement impliqués et 27 % sont impliqués de manière insuffisante.

L’évaluation des risques est souvent de meilleure qualité dans les entreprises où elle est menée avec la participation active des représentants des travailleurs. Dans ce cas, elle couvre une plus grande variété de risques et débouche sur des actions préventives plus systématiques.

Une approche participative constitue l'alternative la plus féconde à une conception bureaucratique et formelle de l’évaluation des risques. Les conditions de travail déterminent d'importantes inégalités sociales de santé. Ce sont précisément les travailleurs qui ont le moins de contrôle sur les conditions de travail qui tendent à cumuler les risques. Une évaluation participative peut contribuer à renverser la tendance en donnant la parole à ceux et celles qui sont privés de cette possibilité. Leur intérêt à modifier les conditions de travail peut s'appuyer sur une connaissance réelle de celles-ci.

Une participation systématique des travailleurs et de leurs représentants à toutes les étapes de l'évaluation des risques garantit une meilleure prise en compte de l'ensemble des risques et facilite la définition d’un plan pratique de prévention.