Le 23 mars 2021, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé son  thésaurus multilingue sur la santé et la sécurité au travail (SST). Cet outil est constitué d'une liste de 2 000 termes relatifs à la SST, regroupés et hiérarchisés, comprenant des synonymes, des antonymes, des définitions et un certain nombre de références.

Le thésaurus est intégré dans la Base de données terminologiques de l’Union européenne (IATE), un projet lancé en 1999 pour fournir une infrastructure basée sur le web pour toutes les ressources terminologiques de l'UE et améliorer la disponibilité et la normalisation de l'information. Depuis 2004, IATE est utilisé par les institutions et les agences de l'Union pour la collecte, la diffusion et la gestion de la terminologie propre à l'UE.

Disponible dans chacune des 25 langues de l'Union européenne, le thésaurus a été développé dans le cadre du multilinguisme – un élément clé dans l’action menée par l’OSHA pour rendre les lieux de travail européens plus sûrs, plus sains et plus productifs. En effet, le multilinguisme est une composante essentielle de la communication inclusive dans l'Union européenne et pour toute organisation paneuropéenne. En mettant à disposition les informations, les analyses et les outils dans plusieurs langues, les organisations peuvent atteindre un plus grand nombre de personnes et diffuser leurs messages aussi largement que possible. Le multilinguisme constitue donc à la fois un principe fondamental à respecter et un choix pragmatique qui aide les institutions européennes à mener à bien leurs missions. Le thésaurus s’inscrit également dans le cadre des projets innovants menés dans ce domaine en collaboration avec d'autres organisations de l'UE.

L'EU-OSHA entend penser de manière créative et travailler de manière efficace en termes de coûts afin de garantir que ses activités restent accessibles aux citoyens de l'UE, quelle que soit la langue qu'ils parlent. Citons à titre d’exemples les  films d’animation Napo  qui sont des films muets, le  Prix du film Lieux de travail sains  décerné au meilleur documentaire sur le sujet et qui permet de financer le sous-titrage des films lauréats dans de nombreuses langues européennes, et  les outils d’évaluation des risques OIRA , qui sont disponibles dans de nombreuses langues. Si certains des rapports établis par l’EU-OSHA sont disponibles dans toutes les langues, d'autres ne sont traduits qu’à la demande des points focaux nationaux. Les points focaux jouent un rôle important dans l'évaluation des besoins de traduction et le contrôle de leur qualité.