Les grandes puissances du monde, de nombreux États et des entreprises se battent pour gagner la course à l’intelligence artificielle (IA). L’IA est d’une importance stratégique pour l’Union européenne, la Commission européenne ayant récemment déclaré que « l’intelligence artificielle est un objectif qui peut faire de l’Europe un leader technologique mondial ».

Pour y arriver, l’UE doit mettre en place un cadre éthique et juridique adéquat. Cette Note de prospective fait valoir qu’un tel cadre doit être solidement fondé sur la réglementation — il peut être réalisé en actualisant la législation existante — et qu’il doit accorder une attention particulière à la protection des travailleurs. Les travailleurs sont dans une position de subordination par rapport à leurs employeurs et, dans l’empressement mis par l’Europe pour gagner la course à l’IA, leurs droits risquent d’être négligés. C’est pourquoi un cadre juridique protecteur et exécutoire doit être élaboré, avec la participation des partenaires sociaux.

Buy printed version
€ 10.00
fr

Table of contents

Le travail à l’ère de l’IA - pourquoi la réglementation est nécessaire pour protéger les travailleurs_2020

Related content

David Natali

Les pensions à l'ère du Covid-19

La politique des retraites n'est pas à l'abri des conséquences potentiellement dramatiques de la pandémie. Mais en termes de politique des... lire plus

Où va le travail humain à l'ère du numérique ?

Ce numéro de HesaMag traite de l'impact des nouvelles technologies sur les conditions de travail et la santé et la sécurité des travailleurs... lire plus